D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
L’Afreioulida dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   L’Afreioulida in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer L’Afreioulida Imprimer cette page
Envoyer L’Afreioulida Envoyer cette page à un ami
Générer PDF L’Afreioulida Générer un fichier PDF
Suivez L’Afreioulida sur Facebook  Suivez L’Afreioulida sur Plus 1  Suivez L’Afreioulida sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons galantes > paroles L’Afreioulida (La Frileuse). Lundi 18 décembre 2017, saint Gatien de Tours. 
En décembre, fais du bois et endors-toi. 
 

L’Afreioulida fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(La Frileuse)
Paroles niçoises et musique Louis Genari. Traditionnel comté de Nice.

 
O ! Couma fa frèi, couma fa frèi, couma fa frèi,
Siéu touta gelada.
O ! Couma fa frèi, couma fa frèi, couma fa frèi.
Mai qu’avèn passat lu rèi
E noun sabi couma fa’
Sensa chaminèia
Doun la flara viha,
E noun sabi couma fa’
Sensa chaminèia
Per mi rescaufà.

O ! Couma fa frèi, couma fa frèi, couma fa frèi,
N’en tremouoli touta.
O ! Couma fa frèi, couma fa frèi, couma fa frèi,
Trantaìi couma lu vièi.
Passesse en estou moumèn,
Lou miéu calignaire,
Mi sauprìa traire,
Passesse en estou moumèn,
Mi sauprìa traire
D’un parié tourmèn.

Audi de pas au jardin,
Ah ! Siguesse Batestin,
La siéu test’au travessin,
Aurìi caut fin au matin.
Ah ! Siès tu, moun bèu Titoun !
Ièntra plan que, d’en maioun,
Noun n’en vèngon à rabatoun
Escaudà m’un gros bastoun.

O ! Couma fa bouon, couma fa bouon, couma fa bouon,
Souta la cuberta,
O ! Couma fa bouon, couma fa bouon, couma fa bouon.
Noun ai plus ni frèi ni souom.
Pisque sabes lou camin
De la miéu chambreta
E de li baieta,
Pisque sabes lou camin,
En la miéu chambreta
Vène, Batestin,
E que l’ivèr passe, passe toujou ’nsin.
 Oh ! Comme il fait froid, comme il fait froid, comme il fait froid,
Je suis toute gelée.
Oh ! Comme il fait froid, comme il fait froid, comme il fait froid.
À nouveau, nous avons passé les rois (1)
Et je ne sais pas comment faire
Sans cheminée
Dont la flamme est partie,
Et je ne sais pas comment faire
Sans cheminée
Pour me réchauffer.

Oh ! Comme il fait froid, comme il fait froid, comme il fait froid,
J’en tremble toute.
Oh ! Comme il fait froid, comme il fait froid, comme il fait froid,
Je frissonne comme les vieux.
Qu’il passât en ce moment,
Mon amoureux,
Il saurait me tirer,
Qu’il passât en ce moment,
Il saurait me tirer
D’un pareil tourment.

J’entends des pas au jardin,
Ah ! Si c’était Baptiste,
Sa tête (sur mon) traversin,
J’aurais chaud jusqu’au matin.
Ah ! C’est toi, mon beau Baptiste !
Entre lentement [pour] que, dans la maison,
Nous ne venions précipitamment
[Nous] réchauffer avec un gros bâton.

Oh ! Comme il fait bon, comme il fait bon, comme il fait bon,
Sous la couverture,
Oh ! Comme il fait bon, comme il fait bon, comme il fait bon.
Je n’ai plus ni froid ni sommeil.
Puisque tu connais le chemin
De ma chambrette
Et des baisers,
Puisque tu connais le chemin,
Dans ma chambrette
Viens, Baptiste,
Et que l’hiver passe, passe toujours ainsi.

1. La fête des rois mages, c’est-à-dire l’Épiphanie, le 6 janvier.

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 114-115.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez L’Afreioulida sur Facebook Suivez L’Afreioulida sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : L’Afreioulida
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton L’Afreioulida (La Frileuse) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
L’Afreioulida (La Frileuse)

9 visiteurs

 L’Afreioulida (La Frileuse), avec PHP  Valid HTML 4.01 for L’Afreioulida (La Frileuse) !  Valid CSS for L’Afreioulida (La Frileuse) !  L’Afreioulida (La Frileuse), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 L’Afreioulida (La Frileuse)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.