D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Helas ! qu noun aurié pieta dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Helas ! qu noun aurié pieta in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Helas ! qu noun aurié pieta Estampà aquela pàgina
Mandà Helas ! qu noun aurié pieta Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Helas ! qu noun aurié pieta Creà un fueiet PDF
Seguès Helas ! qu noun aurié pieta soubre Facebook  Seguès Helas ! qu noun aurié pieta soubre Plus 1  Seguès Helas ! qu noun aurié pieta soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Lu nouvé de Prouvença > parouli Helas ! qu noun aurié pieta. Dissata 18 aoust 2018, santa Elèna o Lèna. 
Es pas d’or cen que luse, ni farina cen que blanquisse. 
 

Helas ! qu noun aurié pieta aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli e mùsica de Nicolas Saboly, dich Micoulau Sabòli. Tradiciounel de Prouvença.

Aquestou nouvé fouguèt publicat en 1669 dins lou 2nt caié, mé lou nùmero 18.

1 coublet
Helas ! qu noun aurié pieta
Quand veirié la grand paureta
Vount soun redu, pechaire !
Sant Jóusè, lou bon segne-grand,
E soun tan bèu pichot enfant
Emé sa pauro maire ?
 Hélas ! Qui n’aurait pas pitié
Quand il verrait la grande pauvreté
Où sont réduits, peuchère (1) !
Saint Joseph, le bon vieux grand-père (2),
Et son si beau petit enfant
Avec sa pauvre mère ?

2nt coublet
Soun tous très pauramen loujas
Dins un cantoun d’un marrit jas,
Tout descubert, pechaire !
Noun li a ni fusto ni travet,
Li a rèn que lei quatre paret,
Emai noun valon gaire.
 Ils sont tous très pauvrement logés
Dans le coin d’une mauvaise bergerie,
Toute découverte, peuchère !
Il n’y a ni bois ni solive,
Il n’y a rien que les quatre murs,
Et encore, ils ne valent guère.

3rs coublet
Lou pichot enfant mor de fre
E Sant Jóusè s’endor tout dre
Sus soun bastoun, pechaire !
Un paure ome qu’es tracassa,
Iéu vous laisse un pau à pensa,
Qu’es acò que pòu faire.
 Le petit enfant meurt de froid
Et saint Joseph s’endort tout droit
Sur son bâton, peuchère !
Un pauvre homme qui est tracassé,
Je vous laisse un peu à penser,
Qu’est-ce qu’il peut faire.

4e coublet
Quand vèi l’enfant dins un tau lio,
E que n’a pas brigo de fio
Pèr l’amaga, pechaire !
Li fai un brès de soun capèu,
Un làni de soun gros mantèu,
Pedas de soun moucaire.
 Quand je vis l’enfant dans un tel lieu,
Et qui n’a pas un brin de feu
Pour le réchauffer, peuchère !
Je lui fis un berceau de son chapeau,
Une laine de son gros manteau,
[Un] lange de son mouchoir.

5e coublet
Lou pichot fai rèn que ploura ;
Sa maire fai que souspira
E Sant Jóusè, pechaire !
Es talamen descounsoula
Que qu lou voudri’ assoula,
Aurié bèn proun à faire.
 Le petit ne fait rien que pleurer ;
Sa mère ne fait que soupirer
Et saint Joseph, peuchère !
Est tellement attristé
Que celui qui voudrait le consoler
Aurait bien assez à faire.

6e coublet
Un ange es descendu dòu cèu,
Que vòulavo coume un aucèu,
Pèr li dire : « Pechaire !
Devès pas tan vous atrista,
Car acot es la voulounta
Dòu Segnour Diéu lou Paire. »
 Un ange est descendu du ciel,
Qui volait comme un oiseau,
Pour lui dire : « Peuchère !
Vous ne devez pas tant vous attrister,
Car ceci est la volonté
Du Seigneur Dieu le Père. »

7e coublet
Tout ce que vesès endura
A ’n aquéu pichot dèu dura
Quauque pau mai, pechaire !
Car pèr lei pàurei pecadous
Fau que more sus uno crous
Au mitan de dous laire !
 Tout ce que vous voyez endurer
À ce petit doit durer
Quelque peu plus, peuchère !
Car pour les pauvres pécheurs
Il faut qu’il meure sur une croix
Au milieu de deux larrons.

1. Pechaire o pecaïre : interjecioun que esprìme l’atendrissamen, la pietà, una coumiseracioun afetuous, o à rencarì soubre acò que s’es dich.
2. Lou bon segne-grand, lou bouòn paigran.

Bibliougrafìa
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, reedicioun Fr. Seguin, estampadour-editour, Avignon, 1856, p. 23.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2018 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Helas ! qu noun aurié pieta soubre Facebook Seguès Helas ! qu noun aurié pieta soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Helas ! qu noun aurié pieta
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Helas ! qu noun aurié pieta à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Helas ! qu noun aurié pieta

5 visitatours

 Helas ! qu noun aurié pieta, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Helas ! qu noun aurié pieta !  Valid CSS for Helas ! qu noun aurié pieta !  Helas ! qu noun aurié pieta, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Helas ! qu noun aurié pieta  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.