D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Lou queitivié d’aquéu marrit estable dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Lou queitivié d’aquéu marrit estable in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Lou queitivié d’aquéu marrit estable Imprimer cette page
Envoyer Lou queitivié d’aquéu marrit estable Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Lou queitivié d’aquéu marrit estable Générer un fichier PDF
Suivez Lou queitivié d’aquéu marrit estable sur Facebook  Suivez Lou queitivié d’aquéu marrit estable sur Plus 1  Suivez Lou queitivié d’aquéu marrit estable sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Noëls de Provence > paroles Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable). Mardi 25 septembre 2018, saint Hermann de Reichenau. 
Si la cigale chante en septembre, n’achète pas de blé pour revendre. 
 

Lou queitivié d’aquéu marrit estable fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel , (bis) fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Les immondices de cette mauvaise étable)
Paroles et musique Nicolas Saboly, dit Micoulau Sabòli. Traditionnel Provence.
Sur l’air Peut-on douter ?

Nicolas Saboly a proposé deux versions de ce noël, dont la 1re est sur l’air Peut-on douter ?

Ce noël a été publié en 1670 dans le 4e cahier, sous le numéro 27. Il fait partie du cycle intitulé Histori de la naissenso dou Fis de Diou (Histoire de la naissance du Fils de Dieu) comprenant sept noëls, du n° 25 jusqu’au n° 31. Il s’agit en quelque sorte d’un poème lyrique dont chaque noël est l’un des chants ; poème plein de foi naïve et d’un sentiment qui charme et qui émeut. Nulle part Nicolas Saboly n’a montré mieux que dans ce cycle les ravissantes qualités de son esprit et de son cœur. Il semble que, dans la pensée de Nicolas Saboly, ces sept noëls doivent être chantés sans interruption ni dialogue, de manière à former comme une espèce de mystère ou de petit oratorio.

1er couplet
Lou queitivié d’aquéu marrit estable
A sant Jòusè fè sòuleva lou cor :
Ero tan sale e tan abouminable
Que lou paure ome pensè toumba mort !
 Les immondices de cette mauvaise étable
À saint Joseph font soulever le cœur :
Elle était si sale et si abomibable
Que le pauvre homme pensa tomber mort !

2e couplet
Lou desplesi, lou tracas, la tristesso,
La pudentour, la nue, lou mauvai tèm,
La fam, la set, lou frech e sa feblesso
Fuguèron causo d’aquel aucidènt.
 Le déplaisir, le tracas, la tristesse,
La puanteur, la nuit, le mauvais temps,
La faim, la soif, le froid et sa faiblesse
Furent cause de cet accident.

3e couplet
La tressusour mountè sus soun visage
E chasque péu li fasié soun degout.
Sènso la Vierge, aurié perdu courage,
Que l’eissuguèt emé soun moucadou
 La sueur (1) montait sur son visage
Et chaque pas provoquait son dégoût.
Sans la Vierge, il aurait perdu courage,
[Elle] qui l’essuyait avec son mouchoir

4e couplet
E li diguè : « Iéu qu’ai lou cor pu tèndre,
Résiste à tout e noun me fau de rèn ;
Que vous fugués lou premié de vous rèndre,
Certo, Jòusè, que n’en diran lei gènt ? »
 Et lui disait : « Moi qui ai le cœur plus tendre,
[Qui] résiste à tout et à qui il ne faut rien ;
Que vous soyez le premier à vous rendre (2),
Certes, Joseph, qu’en diront les gens ? »

5e couplet
Tout aussitost Jòusè prenguèt aleno,
Se remetèt e parlé quantecant.
Un pau après, sèns doulour e sèns peno,
Elo acouchè d’un fort poulit enfant.
 Tout aussitôt, Joseph reprit haleine,
Se remit et parla tant et tant.
Un peu après, sans douleur et sans peine,
Elle accoucha d’un fort bel enfant.

1. Tressusour, tressuzour : sueur occasionnée par l’état de contrainte dans lequel on se trouve. Faire veni la tressuzou : suer à grosses gouttes.
2. Lou premié de vous rèndre : le premier à vous rendre (à l’adversité), comprendre : « le premier de nous deux à abandonner face aux difficultés ».

Bibliographie
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, rééd. Fr. Seguin, imprimeur-libraire, Avignon, 1856, p. 31.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2018 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Lou queitivié d’aquéu marrit estable sur Facebook Suivez Lou queitivié d’aquéu marrit estable sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Lou queitivié d’aquéu marrit estable
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable)

4 visiteurs

 Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable) !  Valid CSS for Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable) !  Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Lou queitivié d’aquéu marrit estable (Les immondices de cette mauvaise étable)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.