D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Aih. Aih. Aih. dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Aih. Aih. Aih. in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Aih. Aih. Aih. Imprimer cette page
Envoyer Aih. Aih. Aih. Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Aih. Aih. Aih. Générer un fichier PDF
Suivez Aih. Aih. Aih. sur Facebook  Suivez Aih. Aih. Aih. sur Plus 1  Suivez Aih. Aih. Aih. sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Airs de carnaval > paroles Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !) Dimanche 19 novembre 2017, saint Tanguy de Locmazé. 
Quand en novembre il a tonné, l’hiver est avorté. 
 

Aih. Aih. Aih. fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Aie ! Aie ! Aie !)
Chanson officielle du carnaval de Nice 1911
Paroles niçoises François-Dominique Rondelly, dit Menica Rondelli, musique Hyacinthe Tarelli. Traditionnel comté de Nice.

Le thème pour cette année 1911 est « Père de famille ».

1er couplet               
Belli gen de touta rassa,
Venès toui, courrès en massa,
Retenès li vouastri plassa,
Carneval es per camin,
     Aih ! Aih ! Aih !
          Raù !
 Belles gens de toutes sortes,
Venez tous, accourez en masse,
Retenez vos places,
Carnaval est en chemin,
     Aie ! Aie ! Aie !
          Ran !

Refrain               
Flà ! Lou faghen sautà, es Carnevale !
Si mascaren, pinten, faghen lu fouale.
Flà ! Lou faghen sautà, es Carneval !
     Aih ! Aih ! Aih !
Si mascaren, pinten, sighen toui gai.
     Aih ! Aih ! Aih !
 Fla ! Nous le faisons sauter, c’est Carnaval !
Nous nous déguisons, maquillons, faisons les fous.
Fla ! Nous le faisons sauter, c’est Carnaval !
     Aie ! Aie ! Aie !
Nous nous déguisons, maquillons, soyons tous gais.
     Aie ! Aie ! Aie !

2e couplet               
Gingingin ! Lou siècle toumba ;
Patapoun ! Toute reboumba,
Lu canoun embé li boumba
Fan lou gran ciarivarin.
     Aih ! Aih ! Aih !
          Raù !
 Gingingin ! Le siècle tombe ;
Patatras ! Tout retentit,
Les canons avec les bombes (1)
Font le grand charivari.
     Aie ! Aie ! Aie !
          Ran !

3e couplet               
Toute va, pi ven, pi vola,
Lou cancan, li cambriola ;
Et lu nas plen de badola
Fan tramblà lu bei mourin.
     Aih ! Aih ! Aih !
          Raù !
 Tout va, puis vient, puis vole,
Le bavardage, les cabrioles ;
Et les nez pleins de bosses
Font trembler les beaux minois.
     Aie ! Aie ! Aie !
          Ran !

4e couplet               
Lou gran beù souleu de Nissa
Soubre touti li taulissa
D’un sourire d’or tapissa
Lou décor lou pu divin.
     Aih ! Aih ! Aih !
          Raù !
 Le grand beau soleil de Nice
Sur tous les toits
D’un sourire d’or tapisse
Le décor le plus divin.
     Aie ! Aie ! Aie !
          Ran !

1. En 1911, les signes avant-coureurs de la première guerre mondiale étaient déjà très nombreux : impérialisme des nations européennes, mise en place des deux alliances : la Triplice ou Triple-Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie et Italie) dès 1882 et la Triple-Entente (France, Grande-Bretagne et Russie) en 1907, velléités séparatistes des nombreux peuples de l’Empire austro-hongrois, idée de revanche après la perte de l’Alsace et de la Lorraine suite à la défaite de 1870, renforcement des plans de mobilisation allemand et français, et accélération de la course aux armements, inquiétudes d’ordre économique et rivalité commerciale entre l’Allemagne et la France, poussée démographique de l’Allemagne alors que la France connaît un déclin de sa population.

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Aih. Aih. Aih. sur Facebook Suivez Aih. Aih. Aih. sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Aih. Aih. Aih.
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !)

2 visiteurs

 Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !)  Valid CSS for Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !)  Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Aih. Aih. Aih. (Aie ! Aie ! Aie !)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.