D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Histoire
Lexique
Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
La Saumeta endemoniada dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   La Saumeta endemoniada in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer La Saumeta endemoniada Imprimer cette page
Envoyer La Saumeta endemoniada Envoyer cette page à un ami
Générer PDF La Saumeta endemoniada Générer un fichier PDF
Suivez La Saumeta endemoniada sur Facebook  Suivez La Saumeta endemoniada sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons galantes > paroles La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée). Vendredi 24 janvier 2020, saint François de Sales. 
Janvier sec et sage est un bon présage. 
 

La Saumeta endemoniada
(L’Ânesse endiablée)
Paroles niçoises Eugène Emanuel. Traditionnel comté de Nice.

1er couplet
Che mi trota en la cervela,
Cu troubla lo mieu repau ?
Es la musa che barsela,
Che mi fa lu sen diau ;
Côu montà su la saumeta
E courre coma pouden,
Attesà ’na cansoneta
Tout en fen semblan de rèn.
 Qu’est-ce qui me trotte dans la cervelle,
Qui trouble mon repos ?
C’est la muse qui cogne,
Qui me fait les cent diables ;
Il faut monter sur l’ânesse
Et courir comme on peut,
Gonfler (1) une chansonnette
Tout en faisant semblant de rien.

2e couplet
Una fes si lapidava
L’espousa che v’ha trompat ;
Su lo nas li si gitava
La rementa dou vallat.
Son d’usage, non l’ignori,
Ch’eroun buoi per d’autre ten.
Se n’en burson su l’avori,
Nautre fen semblan de ren.
 Autrefois, on lapidait
L’épouse qui vous a trompé ;
Sur le nez on lui jetait
L’ordure du fossé.
Ce sont des usages, je ne l’ignore pas,
Qui étaient bon pour d’autres temps.
S’ils s’en cossent (2) sur l’ivoire,
Nous autres faisons semblant de rien.

3e couplet
Au contrari emb’impudensa
L’adulteri ri d’achô.
Parlas onour o dessensa ?
Sies un rustre, un rocaco ;
La dameta emb’au sieu page
Promena publicamen.
Se si trova au sieu passage,
L’ome fa semblan de ren.
 Au contraire, avec impudence,
L’adultère se rit de cela.
Vous parlez d’honneur ou de décence ?
Vous êtes un rustre, un rococo (3) ;
La petite dame avec son page (4)
Se promène publiquement.
S’il se trouve sur son passage,
L’homme fait semblant de rien.

4e couplet
La giustizia se non manda
Li balansa à stansia
Tout en fen la contrabanda
Se punisse cu la fà,
Se laissa passa ’n carossa
Lei voulur cour’ han d’argen,
Si courra grattà la cùossa
E faire semblan de ren.
 La justice, si elle n’envoie pas
Les balances pendant l’instance (5),
Tous en font la contrebande
Si elle punit celui qui la fait,
Si elle laisse passer en carrosse
Les voleurs quand ils ont de l’argent,
Il faudra se gratter la tête (6)
Et faire semblant de rien.

5e couplet
Se l’intriga, se la frauda
Han lo regard trionfant,
Se ves de viei tibauda
Voulé faire lu galant ;
Se sabes che ben de fia
Au premié ch’au en lu pen
S’embranconon li faudia
Vous côu fa semblan de ren.
 Si l’intrigue, si la fraude
Ont le regard triomphant,
Si vous voyez de vieilles badernes (7)
Vouloir faire les galants ;
Si vous savez que bien des filles
Au premier coup dans les pieds
Trébuchent [dans] leurs jupes,
Il vous faut faire semblant de rien.

6e couplet
Una fes doussa e timida
L’espouseta dou gran pas
Doui semana era stourdida
E sourtia emb’ai uei bas,
L’endeman dôu mariage.
Anquei passa en sourien,
Ha perdut arma e bagage
E vous fa semblan de ren.
 Autrefois douce et timide
La petite épouse, de la grande paix
Deux semaines fut étourdie
Et sortait avec les yeux baissés
Le lendemain du mariage.
Aujourd’hui elle passe en souriant,
Elle a perdu armes et bagages
Et vous fait semblant de rien.

7e couplet
Desperada de bestieta,
Don diable m’as menat ?
M’as fa sourti li luneta,
As sautà en lo semenat...
Se non vuos cessà pecaire
De troubla li pauri gen,
Mi foutrai en camba-’n-aire
E farai semblan de ren.
 Désespoir de bestiole,
Où diable m’as-tu mené ?
Tu m’as fait sortir les lunettes,
Tu as sauté dans le semis (8)...
Si tu ne veux pas cesser, peuchère,
De troubler les pauvres gens,
Je me foutrai en « jambe-en-l’air »
Et je ferai semblant de rien.

1. Attesà : au sens propre signifie tendre une corde, une ficelle ; serrer ; tirer. Au sens figuré : gonfler, enfler, se flatter, se donner un air d’importance. Et aussi, dresser un procès-verbal, condamner rigoureusement.
2. Cosser (de l’italien cozzare) : se heurter mutuellement la tête, en parlant des béliers.
3. Rocaco : rococo, c’est-à-dire démodé, ridiculement compliqué, tarabiscoté.
4. Page : jeune gentilhomme placé au service d’un roi, d’un prince ou d’un seigneur, et dont il porte la livrée. Ici, il s’agit de l’amant de la femme adultère.
5. Mandà li balansa à stansia : envoyer, jeter (aux orties) les balances pendant l’audience, c’est-à-dire se débarrasser du symbole même de la justice.
6. Couòssa ou cùossa : calebasse. Au sens figuré, désigne la tête. Peut également signifier « sébille ».
7. Baderne : homme, spécialement militaire, borné et rétrograde (péjoratif).
8. Sautà fuora dòu semenat : sortir de la question ; ici, comprendre « battre la campagne », ou délirer.

Bibliographie
• revue Nice historique, Nice, n° 2, 1923, p. 52-53.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2020 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez La Saumeta endemoniada sur Facebook Suivez La Saumeta endemoniada sur Twitter Partagez « MTCN »
     Partage de signets  : La Saumeta endemoniada
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée)

1 visiteur

 La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée), avec PHP  Valid HTML 4.01 for La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée) !  Valid CSS for La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée) !  La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 La Saumeta endemoniada (L’Ânesse endiablée)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.