D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Présentation
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Lu Tavan dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Lu Tavan in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Lu Tavan Imprimer cette page
Envoyer Lu Tavan Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Lu Tavan Générer un fichier PDF
Suivez Lu Tavan sur Facebook  Suivez Lu Tavan sur Plus 1  Suivez Lu Tavan sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons animalières > paroles Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches). Vendredi 28 juillet 2017, saint Samson de Dol. 
Juillet sans orage, famine au village. 
 

Lu Tavan fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Les Taons) (Les Mouches)
Paroles niçoises et musique Louis Genari. Traditionnel comté de Nice.

1er couplet
Quoura l’estiéu acendre d’escà
E qu’en campagna fa bouon està,
Cercas una valièra fresca
Per godre un pau de libertà.
Ma la natura a lou siéu deble
E se pensas de v’endurmì,
Ben denant que lou souom v’ennèble,
Vous vèn trouncà vouostre plesì.
        Passa un tavan,
        Zounzouneant,
        Voulastrejant,
        Darrié, denant,
        E v’arutant,
Vèspa e mouissara l’adjudant, (bis)
Au diau rounfloun, pichoui e gran. (bis)
 Quand l’été enflamme l’amadou
Et qu’à la campagne il fait bon être,
Vous cherchez un petit vallon frais
Pour jouir d’un peu de liberté.
Mais la nature a son débile
Et si vous pensez vous endormir,
Bien avant que le sommeil vous embrume,
Il vient vous tronquer votre plaisir.
        Passe un taon (1),
        Bourdonnant,
        Voletant,
        Derrière, devant,
        Et vous heurtant,
Guêpe et moustique l’aidant, (bis)
Au diable les « ronflons (2) », petits et grands. (bis)

2e couplet
Souta la laupia bèn oumbraoua
De doun pendouolon lu rahin,
La soucietà gaia e noumbroua
Saup faire ounour ai plat, ai vin.
Ma, tambèn souta aquela tènda,
Arribon sensa estre envidat
Toui aquelu seca-merenda
Qu’adé v’avion destourbat.
        Mai un tavan,
        Li frema van,
        S’escoumbuiant,
        Cridon lu enfant,
        Baubon lu can,
Lou bèu remoun qu’ensida fan, (bis)
Au diau rounfloun, pichoui e gran. (bis)
 Sous la tonnelle bien ombreuse
D’où pendillent les raisins,
La société gaie et nombreuse
Sait faire honneur aux plats, au vin.
Mais, aussi bien sous cette tente,
Arrivent sans être invités
Tous ces « pique-assiettes (3) »
Qui tout à l’heure vous avaient dérangé.
        Encore un taon,
        Les femmes vont,
        S’effrayant,
        Crient les enfants,
        Aboient les chiens,
Le beau tapage qu’ainsi ils font, (bis)
Au diable les « ronflons », petits et grands. (bis)

3e couplet
Va bèn qu’après tant de matana
Lou gros tavan, menchoun, s’en va
Ficà dintre un canoun de cana
Doun, emb’un tap, l’anas clavà.
Ma li a de tavan de la vila
Tau que, per s’en depegouì,
La recetta noun es facila.
E, s’es d’amic, cau li surbì.
        Sùs d’un cantoun,
        Per lou boutoun,
        O lou vestoun,
        Mé de rasoun,
        Vous tènon proun,
Au courrent d’aria vous fermant, (bis)
Au diau rounfloun, pichoui e gran. (bis)
 [Ça] va bien qu’après tant de caprices
Le gros taon, benêt, s’en va
[Se] mettre dans un tuyau de canne
Où, avec un bouchon, vous allez l’enfermer.
Mais il y a des taons de la ville
Tels que, pour s’en dépoisser,
La recette n’est pas facile.
Et, si ce sont des amis, il faut les gober.
        Sur un coin,
        Par le bouton,
        Ou le veston,
        Avec de la raison,
        Ils vous tiennent suffisament,
Au courant d’air vous arrêtant, (bis)
Au diable les « ronflons », petits et grands. (bis)

1. Lou tavan désigne le hanneton et aussi, ici, le taon, cette grosse mouche particulièrement tenace et insupportable, dont la femelle pique le bétail et l’homme, pour sucer leur sang.
2. Rounfloun (de rounflà, ronfler, et rouncà, ronfler, ronronner) traduit ici l’idée d’un ronronnement sonore et agaçant.
3. Seca-merenda (de secà, sécher, essuyer, et merenda, casse-croûte), « sèche-repas ».

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 28-29.
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) et d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice, Nice, Serre éditeur, collection « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 258-259.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Lu Tavan sur Facebook Suivez Lu Tavan sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Lu Tavan
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches)

1 visiteur

 Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches) !  Valid CSS for Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches) !  Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Lu Tavan (Les Taons) (Les Mouches)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.