D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Ai proun couneigu dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Ai proun couneigu in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Ai proun couneigu Imprimer cette page
Envoyer Ai proun couneigu Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Ai proun couneigu Générer un fichier PDF
Suivez Ai proun couneigu sur Facebook  Suivez Ai proun couneigu sur Plus 1  Suivez Ai proun couneigu sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Noëls de Provence > paroles Ai proun couneigu (J’ai bien connu). Samedi 18 août 2018, sainte Hélène. 
Quand il pleut en août, les truffes sont au bout. 
 

Ai proun couneigu fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(J’ai bien connu)
Paroles Nicolas Saboly, dit Micoulau Sabòli. Traditionnel Provence.
Sur l’air Pargai, puis qu’enfin.

Dans le 5e couplet, Nicolas Saboly semble attaquer le vice-légat (1) Gaspard de Lascaris, dont l’administration avait cessé au mois de septembre 1664. Cet administrateur s’était rendu odieux à toutes les classes de la population. On l’accusait d’avarice et de cupidité, on lui imputait d’avoir fait fabriquer des patars et de remplacer avec cette monnaie avilie les pièces d’or et d’argent qu’il enfouissait dans son trésor. Quand Louis XIV fit occuper Avignon, c’est ce même vice-légat qui montra tant de fermeté en refusant de congédier la garnison italienne et qui, malgré la désertion de cette troupe et la haine de la populace, ne quitta pas le palais. Il occupa encore, mais peu de temps, la vice-légation, quand l’occupation française eut cessé.

Ce noël a été publié en 1669 dans le 2e cahier, sous le numéro 13.

1er couplet
Ai proun couneigu
Toun jo, ta malice
E teis artefice,
Traite banaru !
Me moque de tu ;
Fas lou paro garo,
N’as que de fanfaro.
Paro garo, paro garo-te davans de iéu,
Car iéu n’ame rèn que lou Fiéu de Diéu.
 J’ai bien connu
Ton jeu, ta malice
Et tes artifices,
Traître cornu (2) !
Je me moque de toi ;
Tu alertes (3),
Tu n’es qu’un fanfaron.
Alerte-toi, méfie-toi de moi,
Car moi, je n’aime rien que le Fils de Dieu.

2e couplet
Tu sies desarma,
N’as rèn que te pare,
De bèu ni de rare,
Pèr poudé charma
E te faire ama.
As trop laido caro ;
Fuge-t’en toutaro.
Paro garo-te, etc.
 Tu es désarmé,
Tu n’as rien qui te pare,
De beau ni de rare,
Pour pouvoir charmer
Et te faire aimer.
Tu as trop laide figure ;
Enfuis-toi tout de suite.
Alerte-toi, méfie-toi de moi, etc.

3e couplet
Ai proun escouta
Toun cant, ta metodo
N’es pas à la modo ;
N’i a pas de bèuta
Pèr nous encanta.
N’as pas la voues claro,
Taiso-te toutaro.
Paro garo-te, etc.
 J’ai bien écouté
Ton chant, ta méthode
N’est pas à la mode ;
Il n’y a pas de beauté
Pour nous enchanter.
Tu n’as pas la voix claire,
Tais-toi tout de suite.
Alerte-toi, méfie-toi de moi, etc.

4e couplet
Ta taulo tambèn
N’es pas de requisto ;
Countènto la visto
E pièi noun li a rèn
A planta lei dènt ;
N’i a que d’aigo claro
Qu’es toujour amaro.
Paro garo-te, etc.
 Ta table aussi
N’est pas recherchée (4) ;
Elle contente la vue
Et puis il n’y a rien
Où planter les dents ;
Il n’y a que de l’eau claire
Qui est toujours amère.
Alerte-toi, méfie-toi de moi, etc.

5e couplet
Se dones d’argènt,
Aussitost s’envolo ;
Tu fas de pistolo
Que noun valon rèn,
Qu’a troumpa lei gènt.
As la man avaro,
Fuge-t’en toutaro.
Paro garo-te, etc.
 Si tu donnes de l’argent,
Aussitôt il s’envole ;
Tu fabriques des pistoles (5)
Qui ne valent rien,
Qu’à tromper les gens.
Tu as la main avare,
Enfuis-toi tout de suite.
Alerte-toi, méfie-toi de moi, etc.

1. Vice-légat : suppléant ou adjoint au légat, le représentant officiel du pape.
2. Le diable.
3. Fas lou paro-garo, tu cherches à donner des alertes.
4. N’es pas de requisto, n’est pas recherché(e) ; on connaît le proverbe Fiho pau visto, fiho requisto (« Fille peu vue, fille non recherchée »).
5. Pistole : ancienne monnaie française valant 10 livres (la valeur de la livre a elle-même beaucoup varié suivant les temps et les lieux : livre parisis, tournois, de Flandre...).

Bibliographie
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, rééd. Fr. Seguin, imprimeur-libraire, Avignon, 1856, p. 18.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2018 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Ai proun couneigu sur Facebook Suivez Ai proun couneigu sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Ai proun couneigu
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Ai proun couneigu (J’ai bien connu) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Ai proun couneigu (J’ai bien connu)

3 visiteurs

 Ai proun couneigu (J’ai bien connu), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Ai proun couneigu (J’ai bien connu) !  Valid CSS for Ai proun couneigu (J’ai bien connu) !  Ai proun couneigu (J’ai bien connu), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Ai proun couneigu (J’ai bien connu)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.