D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Dòu tèms de l’Empèri rouman dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Dòu tèms de l’Empèri rouman in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Dòu tèms de l’Empèri rouman Imprimer cette page
Envoyer Dòu tèms de l’Empèri rouman Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Dòu tèms de l’Empèri rouman Générer un fichier PDF
Suivez Dòu tèms de l’Empèri rouman sur Facebook  Suivez Dòu tèms de l’Empèri rouman sur Plus 1  Suivez Dòu tèms de l’Empèri rouman sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Noëls de Provence > paroles Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain). Jeudi 15 novembre 2018, saint Albert le Grand. 
Novembre est le mois des morts, si tu ne veux pas mourir encore, habille-toi plus fort. 
 

Dòu tèms de l’Empèri rouman fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Au temps de l’Empire romain)
Paroles Nicolas Saboly, dit Micoulau Sabòli. Traditionnel Provence.
Sur l’air Berger, va-t-en à tes moutons.

Ce noël a été publié en 1670 dans le 4e cahier, sous le numéro 25. Il fait partie du cycle intitulé Histori de la naissenso dou Fis de Diou (Histoire de la naissance du Fils de Dieu) comprenant sept noëls, du n° 25 jusqu’au n° 31. Il s’agit en quelque sorte d’un poème lyrique dont chaque noël est l’un des chants ; poème plein de foi naïve et d’un sentiment qui charme et qui émeut. Nulle part Nicolas Saboly n’a montré mieux que dans ce cycle les ravissantes qualités de son esprit et de son cœur. Il semble que, dans la pensée de Nicolas Saboly, ces sept noëls doivent être chantés sans interruption ni dialogue, de manière à former comme une espèce de mystère (1) ou de petit oratorio (2).

1er couplet
Dòu tèms de l’Empèri rouman,
Li a mai de milo e sièis cèns an,
Lorsque tenié l’Africo,
Que l’Uropo èro sout sa man,
L’Asìo e l’Americo ;
 Au temps de l’Empire romain,
Il y a plus de mille six cents ans (3),
Lorsqu’il tenait l’Afrique,
Que l’Europe était sous sa main,
L’Asie et l’Amérique ;

2e couplet
Cesar Augusto, l’emperour,
Diguèt ei prince de sa court :
« Qu’un chascun me secounde !
Fau qu’iéu sache dins quàuquei jour
Quand li a de gènt au mounde. »
 César Auguste (4), l’empereur,
Dit aux princes de sa cour :
« Que chacun me seconde !
Il faut que je sache dans quelques jours
Combien il y a de gens au monde. »

3e couplet
Milo courrié, milo pietoun
S’en van pèr caires e cantoun ;
Fan pertout faire crido
Qu’un chascun dounara soun noum,
Sus peno de la vido.
 Mille courriers, mille piétons
S’en vont par côtés et cantons ;
Ils font partout faire crier
Que chacun [devra] donner son nom,
Sous peine de la vie (5).

4e couplet
Li avié, dins toutei lei ciéuta,
De coumissàri deputa
Pèr prendre leis òumage,
Lei noum, surnoum e qualita
Dei gènt dòu vesinage.
 Il y avait, dans toutes les cités,
Des commissaires députés
Pour prendre les hommages,
Les noms, surnoms et qualités
Des gens du voisinage.

5e couplet
La troumpeto de Nazarèt
Metè leis abitant sus pèd.
Tout lou mounde s’emprèsso
D’ana vite dire soun fèt,
Per evita la prèsso.
 La trompette de Nazareth
Mis les habitants sur pied.
Tout le monde s’empresse
D’aller vite dire son fait,
Pour éviter la ruée.

6e couplet
Marìo diguèt à Jòusè :
« Chascun s’en vai, vous lou vesè ;
Ai ausi la troumpeto.
Parten deman, si me cresè,
E menen la saumeto ! »
 Marie dit à Joseph :
« Chacun s’en va, vous le voyez ;
J’ai entendu la trompette.
Partons demain, si vous m’en croyez,
Et menons l’ânesse ! »

7e couplet
Lou lendeman, toui dous ensèn
Eisecutèron soun dessèn ;
Li avié trop grand journado.
Quand fuguèron à Betelèn,
Fuguè grand nue sarrado.
 Le lendemain, tous deux ensemble
Exécutèrent leur dessein ;
Il y avait [une] trop grande journée (6).
Quand ils furent à Bethléem,
C’était grande nuit impénétrable (7).

1. Mystère : au Moyen Âge, drame religieux qui mettait en scène des épisodes de la vie des saints ou la Passion du Christ. Sa représentation pouvait s’échelonner sur plusieurs jours et se déroulait généralement sur le parvis d’une église. (L’un des plus célèbres est le Mystère de la Passion d’Arnoul Gréban.)
2. Oratorio : composition musicale dramatique, à sujet le plus souvent religieux, comprenant récitatifs et airs, interprétée par solistes, chœur et orchestre.
3. Ce noël a été composé au plus tard en 1670 (date de première publication). À cette date, l’ère contemporaine débutant avec la naissance de Jésus-Christ avait donc en effet commencé depuis plus de mille six cents ans.
4. Caius Julius Caesar Octavianus Augustus : (Rome, 63 av. J.-C. - Nola, 14 apr. J.-C.), empereur romain de 27 av. J.-C. à 14 apr. J.-C. D’abord nommé Octave, puis Octavien, il était le petit-neveu de Jules César (Rome, ca. 100 av. J.-C. - Rome, 44 av. J.-C.) et son héritier. Son règne – le « siècle d’Auguste » – apparaît comme l’une des époques les plus brillantes de l’histoire romaine.
5. Sus peno de la vido (sous peine de la vie), comprendre « sous peine de perdre la vie », c’est-à-dire sous peine de mort.
6. le suffixe -née signifie « le contenu de ». La journée correspond donc à l’activité pratiquée depuis l’aurore jusqu’à la nuit, ici le voyage de Marie et Joseph. Voir l’anglais journey qui signifie précisément « voyage ».
7. Sarrado : terme de maçonnerie. Enduit de mortier que l’on pose sur les toits contre un mur mitoyen, pour empêcher l’eau de s’infiltrer entre eux. Ici, notion d’impénétrabilité de la nuit.

Bibliographie
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, rééd. Fr. Seguin, imprimeur-libraire, Avignon, 1856, p. 29.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2018 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Dòu tèms de l’Empèri rouman sur Facebook Suivez Dòu tèms de l’Empèri rouman sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Dòu tèms de l’Empèri rouman
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain)

2 visiteurs

 Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain) !  Valid CSS for Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain) !  Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Dòu tèms de l’Empèri rouman (Au temps de l’Empire romain)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.