D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Présentation
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Li soun quatre campana dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Li soun quatre campana in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Li soun quatre campana Imprimer cette page
Envoyer Li soun quatre campana Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Li soun quatre campana Générer un fichier PDF
Suivez Li soun quatre campana sur Facebook  Suivez Li soun quatre campana sur Plus 1  Suivez Li soun quatre campana sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chants populaires > paroles Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches). Jeudi 29 juin 2017, saints Pierre et Paul. 
Saints-Paul-et-Pierre pluvieux est pour trente jours dangereux. 
 

Li soun quatre campana fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Il y a quatre cloches)
Paroles niçoises et musique Georges Delrieu. Traditionnel comté de Nice.

Georges Delrieu s’est inspiré ici du thème du clar de Lantousca (glas de Lantosque) pour composer le 3e refrain et de celui du tirignoun dai amendié flouris (carillon des amandiers fleuris) pour les autres refrains.



Li soun quatre campana Il y a quatre cloches

Aquarelle de Gustav Adolf Mossa parue dans Chansons niçoises harmonisées par Charles Pons, éd. Delrieu frères, pour illustrer Li soun quatre campana.
 1er couplet
Li soun quatre campana
Damoun, au viei clouquié ;
Tre pichouni ’na grana
Touti d’aram parrié.
Caduna fà la fouola
Vehènt lou sacrestan ;
Lou clouquié n’en tremouola
Dau pèn fin au soubran.
 Il y a quatre cloches
Là-haut, au vieux clocher ;
Trois petites, une grande
Toutes d’airain semblablement.
Chacune fait la folle
En voyant le sacristain ;
Le clocher en tremble
Du pied au sommet.

1er refrain
Di li, di li, din, din, din, din,
Di lin, di lin, dan, dan, dan, dan,
Fai bèn de bousin,
San Crespin !
Fai lou ramadan,
Sacrestan !
Tira fouort ensin,
E pi mai ensin,
Noun restà en plan,
Sacrestan !
 Di li, di li, din, din, din, din,
Di lin, di lin, dan, dan, dan, dan,

Fait bien du bruit,
Saint Crépin (1) !
Fait du ramdam,
Sacristain !
Tire fort ainsi,
Et puis encore ainsi,
Ne reste pas en plan,
Sacristain !

2e couplet
Coura li a maridage,
Coura li a batejà,
Dapertout au village
Si fà que festejà.
Li miéu quatre campana
Bramoun per lou curat ;
Vous fan una matana
Que s’aud’ au tron d’enlà !
 Quand il y a [un] mariage,
Quand il y a [un] baptême,
Partout au village
On ne fait que festoyer.
Mes quatre cloches
Clament pour le curé ;
Elles vous font une scène
Qui s’entend au loin !

2e refrain
Di li, di li, din, din, din, din,
Di lin, di lin, dan, dan, dan, dan,
Pouortas un quartin
De bouon vin,
E pouortas de pan
De paisan,
Coufin de raïn,
Quauque marenguin
Per lou brave sant
Capelan !
 Di li, di li, din, din, din, din,
Di lin, di lin, dan, dan, dan, dan,

Portez un quarteron (2)
De bon vin,
Et portez du pain
De paysan,
[Un] couffin de raisin,
Quelques écus
Pour le brave [et] saint
Chapelain !

3e couplet
Se lou pahis si ploura
D’avé quaucun de mouort,
Pourrès li veir’ aloura
Si drissà aut e fouort.
Li miéu quatre campana
Damoun, dau viei clouquié,
Li pichouni, la grana
Si lagneran parrié.
 Si le pays pleure
D’avoir quelqu’un de mort,
Vous pourrez les voir alors
S’élever haut et fort.
Mes quatre cloches
Là-haut, au vieux clocher,
Les petites, la grande
Se plaindront pareillement.

3e refrain
Din, dan, din, dan,
Es mouort un paisan,
Din, dan, din, dan, din, dan,
Dalan, din, dan, dalan,
Pregan, pregan
E si plouran.
 Din, dan, din, dan,
Il est mort un paysan,
Din, dan, din, dan, din, dan,
Dalan, din, dan, dalan,

Prions, prions
Et pleurons.

4e couplet
Li miéu quatre campana
Damoun, dau viei clouquié,
Aluchon la campagna
Cuberta d’òulivié.
An vist doui calignaire
Que semblon ramougnà ;
Li campana stan gaire
Per elu de cantà :
 Mes quatre cloches
Là-haut, au vieux clocher,
Reluquent la campagne
Couverte d’oliviers.
Elles ont vu deux amoureux
Qui semblent se chamailler ;
Les cloches ne restent guère
Pour eux de chanter :

4e refrain
Di li, di li, din, din, din, din,
Di lin, di lin, dan, dan, dan, dan,
Faguèn de bousin
Sensa fin !
Es per vous lou cant,
Brav’ enfant !
Baià-vous ensin,
E pi mai ensin,
Noun restas en plan,
Sacripan !
 Di li, di li, din, din, din, din,
Di lin, di lin, dan, dan, dan, dan,

Faisons du bruit
Sans fin !
C’est pour vous le chant,
Braves enfants !
Embrassez-vous ainsi,
Et puis encore ainsi,
Ne restez pas en plan,
Sacripants !

1. Crépin et son frère Crépinien sont deux martyrs du IIIe siècle, célébrés par les Églises chrétiennes (catholiques et orthodoxes) le 25 octobre. La légende rapporte que, venus de Rome, ils étaient cordonniers à Soissons, où ils fabriquaient des chaussures pour les pauvres – qu’ils ne faisaient pas payer – et pour les riches – qui appréciaient leur production. Par leur métier, ces deux saints sont patrons des cordonniers, ainsi que des gantiers, des bourreliers et des tanneurs.
2. Un quart de litre.

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 62-64.
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) et d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice, Nice, Serre éditeur, collection « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 254-255.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Li soun quatre campana sur Facebook Suivez Li soun quatre campana sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Li soun quatre campana
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches)

2 visiteurs

 Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches) !  Valid CSS for Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches) !  Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Li soun quatre campana (Il y a quatre cloches)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.