D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Histoire
Lexique
Les prénoms
Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Lou Cagancio dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Lou Cagancio in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Lou Cagancio Imprimer cette page
Envoyer Lou Cagancio Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Lou Cagancio Générer un fichier PDF
Suivez Lou Cagancio sur Facebook  Suivez Lou Cagancio sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons galantes > paroles Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né). Mardi 9 mars 2021, sainte Françoise Romaine. 
Mars sec et beau emplit le tonneau. 
 

Lou Cagancio (1)
(Le Benjamin) (Le Dernier-Né)
Paroles niçoises Jules Eynaudi, dit Juli Eynaudi, musique J. Autié. Traditionnel comté de Nice.

Musique de scène pour la pièce de théâtre éponyme de Juli Eynaudi. Duo amoureux entre Pin Squissa (2) et Clara de La Vergando.

Pin Squissa
Per ben t’aïma, la miéu princessa,
Couma d’espous s’en aneren
Si faïre de belli caressa
En la campagna... luen, ben luen !
Passeren de belli nuechada,
Si leveren me lou soulèu,
S’aïmeren, vé, ô adourada !
D’un amour dous couma de mèu.
Ier, eravan dintre li pena ;
Mancava lou plus bouon : l’argen !
Ancuei l’aven ; e, per estrena
Si paguen un pàu d’agremen !
 Pour bien t’aimer, ma princesse,
Comme des époux nous nous en irons
Se faire de belles caresses
Dans la campagne... loin, bien loin !
Nous passerons de belles nuits,
Nous nous lèverons avec le soleil,
Nous nous aimerons, vois, ô adorée !
D’un amour doux comme du miel.
Hier, nous étions dans les peines ;
Il manquait le meilleur : l’argent !
Aujourd’hui nous l’avons ; et, pour étrenne
Nous nous payons un peu d’agrément !

Clara de La Vergando
Lou miéu amour es una flama
Que tròu mi desseca lou couor.
Seraï la tiéu dama,
Car siès lou miéu soulet espoir.
Quoura gagneras de mouneda,
Ô lou miéu bel avoucaton,
Pououteraï de ròuba de seda,
De brillant e de rinfonfon,
Lou ridicul e la voiletta
E finda la
face-de-main ;
Non souorteraï qu’en voituretta !
Veiras couma marqueraï ben !
 Mon amour est une flamme
Qui trop me dessèche le cœur.
Je serai ta dame,
Car tu es mon seul espoir.
Quand tu gagneras de la monnaie,
Ô mon beau petit avocat,
Je porterai des robes de soie,
Des brillants (3) et des rinfonfon,
Le « ridicule (4) » et la voilette
Et aussi la « face-de-main (5) » ;
Je ne sortirai qu’en voiturette !
Tu verras comme je marquerai bien (6) !

1. Cagancio ou cagànchou ou caganìnchou : de cagà, chier (vulgaire). Car le benjamin, le dernier-né est celui qui « fait » encore pour un certain temps dans ses couches. Et ce cagànchou, ce « ravisé », est souvent le préféré, car le dernier de la fratrie.
2. Pin : diminutif de Pepin, Joseph. Squissa ou esquissa : qui presse, qui écrase.
3. C’est-à-dire des diamants.
4. Vraisemblablement le « faux-cul », armature métallique ou coussin capitonné placé sous la jupe, au-dessus des fesses, encore en usage à la Belle Époque – date de composition du texte – mais qui commençait déjà à être jugé ridicule.
5. Face-de-main : ou plutôt le « face-à-main », ce lorgnon muni d’un manche pour le tenir à la main, que les femmes utilisaient par exemple dans leur loge, pour examiner le spectacle donné sur la scène du théâtre ou de l’opéra.
6. Marquer bien : avoir bon aspect ; faire bonne impression.

Bibliographie
• revue Armanac niçart, Nice, 1903, p. 75.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2021 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Lou Cagancio sur Facebook Suivez Lou Cagancio sur Twitter Partagez « MTCN »
     Partage de signets  : Lou Cagancio
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né)

1 visiteur

 Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né) !  Valid CSS for Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né) !  Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Lou Cagancio (Le Benjamin) (Le Dernier-Né)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.