D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Présentation
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Nissa françesa dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Nissa françesa in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Nissa françesa Imprimer cette page
Envoyer Nissa françesa Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Nissa françesa Générer un fichier PDF
Suivez Nissa françesa sur Facebook  Suivez Nissa françesa sur Plus 1  Suivez Nissa françesa sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons engagées, politiques et sociales > paroles Nissa françesa (Nice française). Mercredi 20 septembre 2017, saint Davy de Londres. 
Septembre est le mai de l’automne. 
 

Nissa françesa
(Nice française)
Anonyme, attribué à François Guisol. Traditionnel comté de Nice.

1er couplet
Canten la delivransa
Dòu nuostre beu Contat,
Lou Piémont e la Fransa
Ensin l’han dessidat.
 Chantons la délivrance
De notre beau comté,
Le Piémont et la France
Ainsi l’ont décidé.

Refrain
Afin che cadun bouge,
Fòu lou blu, blanc e rouge :
Son li nobli coulou
Che flotteran tougiou.
Faghen regiouissansa
D’estre unit à la Fransa ;
Criden à l’unisson :
Viva Napoléon.
 Afin que chacun bouge,
Il faut le bleu, blanc et rouge (1) :
Ce sont les nobles couleurs
Qui flotteront toujours.
Faisons réjouissance
D’être unis à la France ;
Crions à l’unissson :
Vive Napoléon (2).

2e couplet
Veiren l’aiga abondanta
Venir de San Martin,
Per arrosar li planta
E gisclar per giardin.
 Nous verrons l’eau abondante
Venir de Saint-Martin (3),
Pour arroser les plantes
Et gicler par [les] jardins.

3e couplet
Toui lu proget en erba
Van estre executat ;
Nissa sera superba
Dòu sieu nouvel estat.
 Tous les projets en herbe
Vont être exécutés ;
Nice sera superbe
De son nouvel état.

4e couplet
Lou credi e l’abondansa
Arrivon giust à tail,
Non fòu plus courre en Fransa
Per aver de travail.
 Le crédit et l’abondance
Arrivent juste à temps,
Il ne faut plus courir en France
Pour avoir du travail.

5e couplet
Han degia faç lou pati
De n’endigar lou Var ;
Auren, après, buon-pati
Lu vieure che son car.
 Ils ont déjà fait le contrat
D’endiguer le Var ;
Nous aurons, après, [à] bon marché
Les vivres qui sont [actuellement] chers.

6e couplet
Li desiradi routa
E lou camin ferrat,
N’en proveran sans douta
Che non sien denembrat.
 Les routes désirées
Et le chemin de fer
Nous prouveront sans doute
Que nous ne sommes pas oubliés.

7e couplet
Enfan de la Victoira,
Massena, Astre cerit !
Dòu Temple de la Gloira
N’as enfin esaudit.
 Enfant de la victoire,
Masséna, astre chéri (4) !
Du temple de la gloire
Tu nous as enfin exaucés.

Dernier refrain
Afin che cadun bouge,
Fòu lou blu, blanc e rouge :
Son li nobli coulou
Che regneran tougiou.
Faghen regiouissansa
D’estre unit à la Fransa ;
Criden à l’unisson :
Viva Napoléon.
 Afin que chacun bouge,
Il faut le bleu, blanc et rouge :
Ce sont les nobles couleurs
Qui régneront toujours.
Faisons réjouissance
D’être unis à la France ;
Crions à l’unissson :
Vive Napoléon.

1. Bleu, blanc et rouge, les trois couleurs du drapeau français.
2. Charles Louis Napoléon Bonaparte, empereur des Français (1852-1870) sous le nom Napoléon III.
3. Saint-Martin-Vésubie. La prise d’eau sera en fait réalisée en 1878, très en aval sur la Vésubie, à Saint-Jean-la-Rivière. Depuis ce captage, le « canal de la Vésubie » conduit l’eau jusqu’à Gairaut après un parcours de 29 km.
4. Masséna, l’« Enfant chéri de la victoire », cf. Innou Seguran.

Bibliographie
     • revue Lou Sourgentin, Nice, n° 192, 2010, p. 37.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Nissa françesa sur Facebook Suivez Nissa françesa sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Nissa françesa
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Nissa françesa (Nice française) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Nissa françesa (Nice française)

1 visiteur

 Nissa françesa (Nice française), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Nissa françesa (Nice française) !  Valid CSS for Nissa françesa (Nice française) !  Nissa françesa (Nice française), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Nissa françesa (Nice française)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.