D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
La Nissarda dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   La Nissarda in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer La Nissarda Imprimer cette page
Envoyer La Nissarda Envoyer cette page à un ami
Générer PDF La Nissarda Générer un fichier PDF
Suivez La Nissarda sur Facebook  Suivez La Nissarda sur Plus 1  Suivez La Nissarda sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons engagées, politiques, sociales et satiriques > paroles La Nissarda (La Niçoise). Mardi 17 octobre 2017, saint Baudouin de Laon. 
Quand octobre prend fin, dans la cuve est le raisin. 
 

La Nissarda fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(La Niçoise)
Paroles niçoises et musique Émile Negrin. Traditionnel comté de Nice.

Composée à l’occasion de la seconde annexion, en 1860, du comté de Nice à la France, cette chanson propose une vision très francophile.

1er couplet
Doun li seria ’n autra villa
Vestida de tantu palmié,
Mai que tu aimabl’ e gentia
Ai mès de decembr’ e janvié ?
O Nissa, bella Nissa.
 Où serait une autre ville
Vêtue de tant de palmiers,
Plus que toi aimable et gentille
Aux mois de décembre et janvier ?
Ô Nice, belle Nice.

Refrain
O Nissa, Nissa, o bella Nissa,
Dau mounde lou premié sejour,
Couma nouostre maire nourissa,
Dai nouostre couor as tout l’amour.
 Ô Nice, Nice, ô belle Nice,
Du monde le premier séjour,
Comme notre mère nourrice,
De nos cœurs tu as tout l’amour.

2e couplet
Lou tiéu soulèu d’or sus li couola
Couma l’ueil dòu bouon Diéu relus.
La gèn malauta, que n’ès fouola,
Bast’ à lou veire souffre plus,
O Nissa, bella Nissa.
 Ton soleil d’or sur les collines,
Comme l’œil du bon Dieu reluit.
La gent malade, qui en est folle,
Rien qu’à le voir [ne] souffre plus,
Ô Nice, belle Nice.

3e couplet
Lu tiéu jardin coumblon d’ourange,
Ancuei, noun as minga brouillard
E la Vierge a fach calà d’ange
Per dounà noum à la tiéu mar,
O Nissa, bella Nissa.
 Tes jardins [se] comblent d’oranges,
Aujourd’hui, tu n’as aucun brouillard
Et la Vierge a fait descendre des anges
Pour donner [un] nom à ta mer (1),
Ô Nice, belle Nice.

4e couplet
Veguesson li tiéu bruni fiha
Qu’an de chivus tant lonc e dous,
Lu amant de la Circassie
N’en devendrion envious,
O Nissa, bella Nissa.
 S’ils voyaient tes brunes filles
Qui ont des cheveux tant longs et doux,
Les amants de la Circassie (2)
En deviendraient envieux,
Ô Nice, belle Nice.

5e couplet
Dai prince, dai rei siès aimada
E finda dai imperatour.
Coura arribon, cada invernada,
Li gardes de gouòrba de flou,
O Nissa, bella Nissa.
 Des princes, des rois tu es aimée
Et aussi des empereurs.
Quand ils arrivent, chaque hivernée (3),
Tu leur gardes des corbeilles de fleurs,
Ô Nice, belle Nice.

6e couplet
Doui ome de gran impourtança
En li tiéu bourgada soun nat :
Massèna, que sauvet la França,
Garibaldi, lou fier sourdà.
O Nissa, bella Nissa.
 Deux hommes de grande importance
Dans tes bourgades sont nés :
Masséna, qui sauva la France,
Garibaldi, le fier soldat.
Ô Nice, belle Nice.

7e couplet
Tambèn, luèn de li tiéu campagna,
Quand lou tiéu cant vèn retrounà,
Una tristessa toui n’en gagna
En l’entendèn cau retournà,
O Nissa, bella Nissa.
 Aussi, loin de tes campagnes,
Quand ton chant vient retentir,
Une tristesse tous nous gagne,
En l’entendant il faut retourner [vers toi],
Ô Nice, belle Nice.

1. La baie des Anges.
2. Ancien nom de la contrée située sur le versant nord de la chaîne du Caucase.
3. Invernada, le contenu, la durée de l’hiver.

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 22-23.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez La Nissarda sur Facebook Suivez La Nissarda sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : La Nissarda
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton La Nissarda (La Niçoise) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
La Nissarda (La Niçoise)

5 visiteurs

 La Nissarda (La Niçoise), avec PHP  Valid HTML 4.01 for La Nissarda (La Niçoise) !  Valid CSS for La Nissarda (La Niçoise) !  La Nissarda (La Niçoise), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 La Nissarda (La Niçoise)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.