D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Histoire
Lexique
Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Nouvè de la mountagno dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Nouvè de la mountagno in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer Nouvè de la mountagno Imprimer cette page
Envoyer Nouvè de la mountagno Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Nouvè de la mountagno Générer un fichier PDF
Suivez Nouvè de la mountagno sur Facebook  Suivez Nouvè de la mountagno sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Noëls du comté de Nice > paroles Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne). Mercredi 28 octobre 2020, saints Simon et Jude. 
En octobre, qui ne fume rien ne récolte rien. 
 

Nouvè de la mountagno fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Noël de la montagne)
Paroles Sully Maynart. Traditionnel comté de Nice.
Sur l’air Il est né le divin Enfant.

Dédicace « A moussu l’abbat P. Carmignani » (À monsieur l’abbé P. Carmignani).

Refrain
Fai nono din toun brès, Jésu,
Veiras pa li màu de lo terro.
Fai nono din toun brès, Jésu,
Plourérios en vuèn tan de gus !
 Fais dodo dans ton berceau, Jésus,
Tu ne verras pas les maux de la terre.
Fais dodo dans ton berceau, Jésus,
Tu pleurerais en voyant tant de gueux !

1er couplet
Li Judiou, li Turc, li pagan,
Couontro tu soun toui en coulero.
Li Judiou, li Turc, li pagan,
Fan toujou lo guerr’ oi crestian.
 Les Juifs, les Turcs, les païens,
Contre toi sont tous en colère.
Les Juifs, les Turcs, les païens
Font toujours la guerre aux chrétiens.

2e couplet
Lis ome soun ben malurous,
An perdu lo fè doi siou paire.
Lis ome soun ben malurous,
Saboun plus préga enginous.
 Les hommes sont bien malheureux,
Ils ont perdu la foi de leurs pères.
Les hommes sont bien malheureux,
Ils ne savent plus prier à genoux.

3e couplet
Li moussu din li siou palas,
A toun couor respouondon plus gaire.
Li moussu din li siou palas,
Per si goudì soun jamai las.
 Les messieurs dans leurs palais,
À ton cœur ne répondent plus guère.
Les messieurs dans leurs palais,
Pour se réjouir (1) ne sont jamais las.

4e couplet
Ia de mero, de deputas,
De ministre en ribambelo,
Ia de mero, de députas,
Tròu fier per prega sur toun jas.
 Il y a des maires, des députés,
Des ministres en ribambelle,
Il y a des maires, des députés,
Trop fiers pour prier sur ta litière.

5e couplet
Ma li tres rei de l’Ourien,
Menas d’uno brihant’ estelo,
Ma li tres rei de l’Ourien
Venran leù cargas de presen.
 Mais les trois rois de l’Orient,
Guidés par une brillante étoile,
Mais les trois rois de l’Orient
Viendront vite chargés de présents.

6e couplet
Li pastre calaran tambè
De la mountagn’ en farandoulo.
Li pastre calaran tambè,
Li veiras proustras ai tiou pè.
 Les bergers descendront aussi
De la montagne en farandole.
Les bergers descendront aussi,
Tu les verras prostrés à tes pieds.

7e couplet
En pantai veiras lis enfan
Que m’ai angé venoun en foulo.
En pantai veiras lis enfan
Qu’o to crecho tendoun li man.
 En rêve tu verras les enfants
Qui avec les anges viennent en foule.
En rêve tu verras les enfants
Qui, vers ta crèche, tendent les mains.

8e couplet
Lo tiou Maire, lou bouon Jòusé,
Se duèrmes, Enfan adourable,
Lo tiou Maire, lou bouon Jòusé
Ti baioun douçomen li pè.
 Ta mère, le bon Joseph,
Si tu dors, Enfant adorable,
Ta mère, le bon Joseph
Te baisent doucement les pieds.

9e couplet
Lo bòu, l’ai e lis agneloun
Scàuforan lou tiou pàur’ estable.
Lo bòu, l’ai e lis agneloun
Bouforan sur li tiou manoun.
 Le bœuf, l’âne et les agneaux
Chaufferont ta pauvre étable.
Le bœuf, l’âne et les agneaux
Souffleront sur tes petites mains.

1. Gaudì ou gaudir ou goudì : se réjouir, mais aussi consommer, utiliser, user...

Bibliographie
• revue Armanac nissart, Nice, 1933, p. 133-134.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2020 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Nouvè de la mountagno sur Facebook Suivez Nouvè de la mountagno sur Twitter Partagez « MTCN »
     Partage de signets  : Nouvè de la mountagno
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne)

2 visiteurs

 Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne) !  Valid CSS for Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne) !  Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Nouvè de la mountagno (Noël de la montagne)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.