D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Histoire
Lexique
Les prénoms
Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Vèni d’oousi dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)
Vèni d’oousi in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Noëls de Provence > paroles Vèni d’oousi (Je viens d’entendre). Samedi 2 juillet 2022, saint Martinien de Rome. 
En juillet, faucille au poignet. 
 

Vèni d’oousi fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Je viens d’entendre)
Paroles Antoine Maurel. Traditionnel Provence.

Musique de scène pour la pastorale provençale d’Antoine Maurel, créée à Marseille en 1844. Dans le deuxième tableau de l’acte I, scène X, le berger Flouret chanteVèni d’oousi.

Refrain
Vèni d’oousi,
Su lei coulino,
Un chan poulí,
De vouas divino.
Vèni d’oousi
Un chan poulí,
De vouas divino,
Que m’an ravi.
 Je viens d’entendre,
Sur les collines,
Un chant agréable,
Des voix divines.
Je viens d’entendre
Un chant charmant,
Des voix divines,
Qui m’ont ravi.

1er couplet
Tant dous ramagi
Que m’enchanta,
Vouestre lengagi,
Din lou villagi
S’es repeta.
Aou grand messagi
Qu’avès crida,
Lei roumavagi
Si soun fourma.
Ai moun bagagi
Tout prepara,
Tout prepara
Per lou vouyagi.
Farai hooumagi
Aou nouveou na
Que dien tant sagi.
 Un si doux ramage
Qui m’enchante,
Votre langage,
Dans le village,
S’est répété.
Au grand message
Que vous avez crié,
Les pèlerinages
Se sont formés.
J’ai mon bagage
Tout préparé,
Tout préparé
Pour le voyage :
Je rendrai hommage
Au nouveau-né
Qu’on dit si sage.

2e couplet
Din la campagno,
Moueri de frei.
L’esfrai mi gagno
D’estre soulet,
Senso coumpagno.
Dieou tout puissant !
Degun m’entende,
La poou mi rende
Coumo un enfan.
Douço esperanço,
Aousi de bru,
Oh ! Ben ségu
Quaouqu’un s’avanço ;
L’ami Noura
Ver ieou s’empresso.
Soun alegresso
M’a rassura.
 Dans la campagne,
Je meurs de froid.
L’effroi me gagne
D’être seul,
Sans compagnie.
Dieu tout puissant !
Personne ne m’entend,
La peur me rend
Comme un enfant.
Douce espérance,
J’entends du bruit,
Oh ! Bien sûr
Quelqu’un s’avance ;
L’ami Honoré
Vers moi s’empresse.
Son allegresse
M’a rassuré.


Bibliographie
• P. C. (abbé), 2e recueil de noëls provençaux, édition M. Carbonel, Marseille, 1863, p. 50-54.
• Maurel Antoine, Le Mystère de la naissance de N.-S. Jésus-Christ, édition Arnaud et Cie, Marseille, 1856, p. 40-42.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2022 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Vèni d’oousi (Je viens d’entendre)

  Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Vèni d’oousi (Je viens d’entendre)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.