D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
À Cimiès damoun dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   À Cimiès damoun in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer À Cimiès damoun Imprimer cette page
Envoyer À Cimiès damoun Envoyer cette page à un ami
Générer PDF À Cimiès damoun Générer un fichier PDF
Suivez À Cimiès damoun sur Facebook  Suivez À Cimiès damoun sur Plus 1  Suivez À Cimiès damoun sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Festins > paroles À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut). Dimanche 19 novembre 2017, saint Tanguy de Locmazé. 
Du fou qui en novembre a engendré, la femme en août sera couchée. 
 

À Cimiès damoun fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(À Cimiez, là-haut)
Paroles niçoises Jouan Nicola, musique Georges Roux. Traditionnel comté de Nice.

Les paroles françaises d'origine, versifiées par Louis Nicola, ne sont pas reproduites ici. Le texte en français correspond à la traduction mot à mot de la version niçoise.

1er couplet
L’auba vèn su la coulina
Announcèn un bèu festin,
Nanoun mette capelina
Per lou soulèu dou matin.
Lu jardin plèn de flouretta
Oublidon lou frei janvié ;
Mountèn, garsoun e fiheta,
Toui au festin de Cimiès.
 L’aube vient sur la colline
Annonçant un beau festin,
Nanon met [sa] capeline (1)
Pour le soleil du matin.
Les jardins pleins de fleurettes
Oublient le froid janvier ;
Montons, garçons et fillettes,
Tous au festin de Cimiez.

Refrain
À Cimiès, damoun, (bis)
Anerèn cadun me la calignèra
Per lu Cougourdoun. (bis)
Lèu li danserèn un bèu rigoudoun,
À Cimiès, damoun. (bis)
Li aurà chaudèu e pissaladièra
À Cimiès, damoun, (bis)
Cadun canta, manja, croumpa lou cougourdoun.
 À Cimiez, là-haut, (bis)
Nous irons chacun avec l’amoureuse
Pour les Cougourdons. (bis)
Vite, nous y danserons un beau rigaudon,
À Cimiez, là-haut. (bis)
Il y aura des chaudèu (2) et des pissaladières,
À Cimiez, là-haut, (bis)
Chacun chante, mange, achète le cougourdon.

2e couplet
Lou soulèu es de la festa,
L’aria n’es plèn de cansoun.
Lou printèm mounta à la testa
E n’en douna de frissoun.
Si bèu fresc en li guingueta,
Cadun pia lou perdoun
Tout en tastan li faveta
Au festin dai Cougourdoun.
 Le soleil est de la fête,
L’air est plein de chansons.
Le printemps monte à la tête
Et nous donne des frissons.
On boit frais dans les guinguettes,
Chacun prend le pardon (3)
Tout en goûtant les févettes
Au festin des Cougourdons.

3e couplet
Pi, coura revèn la luna,
Calerèn dòu viei camin,
Cadun me la sièu caduna
En cantèn aquèu bouon vin !
Passèn vitou la semana
Per retrovà à Cimiès
Madaloun o ben Suzana
À l’oumbra dai oulivié.
 Puis, quand revient la lune,
Nous descendrons par le vieux chemin,
Chacun avec sa chacune
En chantant ce bon vin !
Passons vite la semaine
Pour retrouver à Cimiez
Madeleine ou bien Suzanne
À l’ombre des oliviers.

1. Voir également Nissa la bella.
2. Voir également Lu Cougourdoun.
3. À la fête laïque se superposait une fête religieuse, avec messe, procession... Le pardon correspond à la rémission des fautes commises pendant l’année écoulée, depuis le précédent festin des Cougourdons.

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 90-91.
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) et d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice, Nice, Serre éditeur, collection « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 12-13.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez À Cimiès damoun sur Facebook Suivez À Cimiès damoun sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : À Cimiès damoun
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut)

6 visiteurs

 À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut), avec PHP  Valid HTML 4.01 for À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut) !  Valid CSS for À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut) !  À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 À Cimiès damoun (À Cimiez, là-haut)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.