D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
A San-Brancai dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   A San-Brancai in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer A San-Brancai Imprimer cette page
Envoyer A San-Brancai Envoyer cette page à un ami
Générer PDF A San-Brancai Générer un fichier PDF
Suivez A San-Brancai sur Facebook  Suivez A San-Brancai sur Plus 1  Suivez A San-Brancai sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Rondes de mai > paroles A San-Brancai (À Saint-Pancrace). Lundi 18 décembre 2017, saint Gatien de Tours. 
Décembre prend, il ne rend. 
 

A San-Brancai fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(À Saint-Pancrace)
Paroles niçoises et musique Georges Delrieu. Traditionnel comté de Nice.

1er couplet
Lou soulèu cal’ à raissa,
Argenta lu raiet ;
Lu jouve sus li faissa,
M’au galofr’ à l’uiet,
Fan de land’ à li fiha.
Taiola, chicourloun
N’espesson li auriha
De gai repepihoun.
 Le soleil tombe à verse,
Argente les petits sillons ;
Les jeunes [hommes] sur les terrasses (1),
Avec l’œillet à la boutonnière,
Font des minauderies aux filles.
Ceintures de tissu, petits devantiers (2)
Nous emplissent (3) les oreilles
De gaies rengaines.

Refrain
Lu amourous s’en van à la brassetta,
Es lou printèmp, veici lou mès de mai.
Lu amourous cuenton de barselèta
Per lu camin mountant à San-Brancai.
 Les amoureux s’en vont bras dessus, bras dessous,
C’est le printemps, voici le mois de mai.
Les amoureux content fleurette
Par les chemins montant à Saint-Pancrace.

2e couplet
S’arreston li paraula,
Au soum soun arribat.
Dau subit van à taula :
« Pourtas de pan bagnat ! »
Toumati, archicota,
Ouliva, pissalà,
Me lou vin de la crota,
Couma’n lamp van calà.
 S’arrêtent les paroles,
Au sommet ils sont arrivés.
Tout de suite ils vont à table :
« Apportez des “pains mouillés (4)” ! »
Tomates, artichauts,
Olives, sauce à l’anchois,
Avec le vin de la cave,
Comme un éclair ils vont descendre.

3e couplet
La merenda finida
Coumençon li cansoun.
Una coubl’es partida
Cuhi un ramassoun.
Carrejat per l’aureta,
Cenqu’audes en darrié ?
Lou chièu-chièu dai baieta
Souta lu òulivié.
 Le casse-croûte terminé
Commencent les chansons.
Un couple est parti
Cueillir un bouquet (5).
Charrié par la brise,
Qu’entendez-vous en arrière ?
Le gazouillement des baisers
Sous les oliviers.

4e couplet
Pi vèn la souloumbrina,
La luna va guignà.
Cadun me sa vesina
Noun fà que calignà.
Au jouve s’apountèla
Quietamèn lou cairèu :
S’atrovesse la bella
Davan d’un repoumpèu ?
 Puis vient la pénombre,
La lune va grimacer.
Chacun avec sa voisine
Ne fait que courtiser.
Au jeune [homme] s’accoude
Tranquillement le fanchon (6) :
La belle se trouverait-elle
Devant un obstacle ?

Dernier refrain
Lu amourous s’en van à la brassetta,
Es lou printèmp, veici lou mès de mai.
Lu amourous cuenton de barselèta
Per lu camin calant de San-Brancai.
 Les amoureux s’en vont bras dessus, bras dessous,
C’est le printemps, voici le mois de mai.
Les amoureux content fleurette
Par les chemins descendant de Saint-Pancrace.

1. Voir également La Pesca.
2. Taiola (ceinture de tissu) et chicourloun (petit devantier, tablier) sont ici des métonymies qui désignent respectivement les jeunes hommes et les jeunes filles.
3. Espessà : dépenser, se mettre en frais. Comprendre ici « Nous emplissent généreusement les oreilles ».
4. Voir également Lu Cougourdoun.
5. Ramassoun : diminutif de ramassa, balai. Il s’agit vraisemblablement ici d’un bouquet de genêt (ginèsta) ou de bruyère (bruc) dont on fabriquait les balais.
6. Cf. Mazurka souta l’oulivié.

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 148-149.
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) et d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice, Nice, Serre éditeur, collection « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 24-25.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez A San-Brancai sur Facebook Suivez A San-Brancai sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : A San-Brancai
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton A San-Brancai (À Saint-Pancrace) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
A San-Brancai (À Saint-Pancrace)

3 visiteurs

 A San-Brancai (À Saint-Pancrace), avec PHP  Valid HTML 4.01 for A San-Brancai (À Saint-Pancrace) !  Valid CSS for A San-Brancai (À Saint-Pancrace) !  A San-Brancai (À Saint-Pancrace), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 A San-Brancai (À Saint-Pancrace)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.