D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
À tu ! À iéu ! dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   À tu ! À iéu ! in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer À tu ! À iéu ! Imprimer cette page
Envoyer À tu ! À iéu ! Envoyer cette page à un ami
Générer PDF À tu ! À iéu ! Générer un fichier PDF
Suivez À tu ! À iéu ! sur Facebook  Suivez À tu ! À iéu ! sur Plus 1  Suivez À tu ! À iéu ! sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Airs de carnaval > paroles À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !) Mardi 24 octobre 2017, saint Florentin. 
En octobre, il faut que l’homme vite s’habille quand le mûrier se déshabille. 
 

À tu ! À iéu ! fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(À toi ! À moi !)
Paroles niçoises Jouan Nicola, musique F. Mattei. Traditionnel comté de Nice.

Les paroles françaises d’origine, versifiées par Jacques Barjac, ne sont pas reproduites ici. Le texte en français correspond à la traduction mot à mot de la version niçoise.

Cette chanson de carnaval porte le titre de « Chanson officielle des carnavaliers niçois ». Il ne s’agit pas de la chanson officielle Ah ! Ah ! Ah ! primée par le comité des fêtes de la ville de Nice. Le thème du carnaval pour cette année 1947 est « Roi du cinéma ».



À tu ! À iéu ! À toi ! À moi ! Chanson officielle du carnaval de Nice 1947

Première page de la partition sur feuilles volantes de À tu ! À iéu ! illustration par Rab.
 1er couplet               
Souta lou ciel de Nissa,
Coura ven Carneval,
Cadun courre, s’esquissa
Veire lou rei dei fouol !
Au soulèu que dardailla,
S’en dounon à plen couor.
Chu li laissa li braia,
Lisoun perde lou siéu... mouçioar
E cadun, tour à tour,
Vòu faire lou siéu troubadour.
 Sous le ciel de Nice,
Quand vient Carnaval,
Chacun court, s’écrase
[Pour] voir le roi des fous !
Au soleil qui darde,
Ils s’en donnent à plein cœur.
François y laisse les culottes,
Lison perd son... mouchoir
Et chacun, tour à tour,
Veut faire son troubadour.

Refrain               
À tu ! À iéu !
E zou... la bousculada !
À tu ! À iéu !
Counfèti à manada !
De fes si manda la man...
Agantas un ligouban !
Zim ! Boum ! Pan !
À tu ! À iéu !
E laissan courre lu tavan !
 À toi ! À moi !
Et zou... la bousculade !
À toi ! À moi !
Confettis à poignées !
Des fois on envoie la main...
Vous attrapez une crevette (1) !
Zim ! Boum ! Pan !
À toi ! À moi !
Et laissons courir les taons (2) !

2e couplet               
La villa s’illumina
Coura cala la nuech
E si ve Colombina
Mé Pierrot mitan cuech.
En lu jardin plen d’oumbra
S’en van lu amourous
E dintre la penoumbra
Si souspira de souta vous.
En tant sus l’Avenue
Es Carneval qu’es revengut.
 La ville s’illumine
Quand tombe la nuit
Et on voit Colombine
Avec Pierrot à demi cuit (3).
Dans les jardins pleins d’ombre
S’en vont les amoureux
Et dans la pénombre
On soupire à mi-voix.
Tandis que sur l’Avenue (4)
C’est Carnaval qui est revenu.

3e couplet               
Veglioni e redouta
Alumon lu fanau.
Fen destapà li bouta
Per bèure couma de trau.
Carnevale si brula
Souta lu sarpantéu
E la foula circula
À gros mouloun souta Castèu.
Carneval, noun mouri !
Est’an que ven sian mai aqui !
 Veglione (5) et redoute
Allument les fanaux.
Nous faisons déboucher les barriques
Pour boire comme des trous.
On brûle Carnaval
Sous les serpenteaux
Et la foule circule
À gros paquets sous le Château.
Carnaval, ne meurs pas !
Cet an qui vient nous sommes à nouveau ici !

1. Le lecteur appréciera la métaphore !
2. Au sens figuré, personne gênante, importune, qui dérange, « enquiquineur »... Voir également Lu Tavan.
3. Ivre, pompette.
4. À l’époque de composition de À tu ! À iéu ! l’itinéraire du corso carnavalesque emprunte l’avenue de la Victoire (aujourd’hui avenue Jean-Médecin) pour arriver place Masséna.
5. Veglioni e redouta : pendant la période de carnaval, noms de journées spécifiques très prisées à la fin du XIXe siècle et à la Belle Époque, pendant lesquelles la population déguisée se retrouve à l’opéra ou au casino. Après la seconde guerre mondiale, le veglione sera peu à peu remplacé par la « Nuit de Nice ».

Bibliographie
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) et d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice, Nice, Serre éditeur, collection « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 26-27.
     • revue Lou Sourgentin, Nice, n° 180, février 2008, p. 34.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez À tu ! À iéu ! sur Facebook Suivez À tu ! À iéu ! sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : À tu ! À iéu !
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !)

2 visiteurs

 À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !), avec PHP  Valid HTML 4.01 for À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !)  Valid CSS for À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !)  À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 À tu ! À iéu ! (À toi ! À moi !)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.