D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
À tu ! À iéu ! dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   À tu ! À iéu ! in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà À tu ! À iéu ! Estampà aquela pàgina
Mandà À tu ! À iéu ! Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF À tu ! À iéu ! Creà un fueiet PDF
Seguès À tu ! À iéu ! soubre Facebook  Seguès À tu ! À iéu ! soubre Plus 1  Seguès À tu ! À iéu ! soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Àrias de Carneval > parouli À tu ! À iéu ! Dimècre 18 outobre 2017, san Luc. 
Badina emb’ai fouòl e laissa està lu sant. 
 

À tu ! À iéu ! aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli de Jouan Nicola, mùsica de F. Mattei. Tradiciounel de la countéa de Nissa.

Li paraula ouriginal en francès, versificat da Jacques Barjac, noun son reprouduit aquì. Lou test en francès courrespouònde à la traducioun mot-à-mot de la versioun nissarda.



À tu ! À iéu !  Cansoun ouficial dòu carneval de Nissa 1947

Premiéra pàgina de la particioun soubre fuèi voulanti de À tu ! À iéu ! ilustracioun de Rab.
 1 coublet               
Souta lou ciel de Nissa,
Coura ven Carneval,
Cadun courre, s’esquissa
Veire lou rei dei fouol !
Au soulèu que dardailla,
S’en dounon à plen couor.
Chu li laissa li braia,
Lisoun perde lou siéu... mouçioar
E cadun, tour à tour,
Vòu faire lou siéu troubadour.
 Sous le ciel de Nice,
Quand vient Carnaval,
Chacun court, s’écrase
[Pour] voir le roi des fous !
Au soleil qui darde,
Ils s’en donnent à plein cœur.
François y laisse les culottes,
Lison perd son... mouchoir
Et chacun, tour à tour,
Veut faire son troubadour.

Refren               
À tu ! À iéu !
E zou... la bousculada !
À tu ! À iéu !
Counfèti à manada !
De fes si manda la man...
Agantas un ligouban !
Zim ! Boum ! Pan !
À tu ! À iéu !
E laissan courre lu tavan !
 À toi ! À moi !
Et zou... la bousculade !
À toi ! À moi !
Confettis à poignées !
Des fois on envoie la main...
Vous attrapez une crevette (1) !
Zim ! Boum ! Pan !
À toi ! À moi !
Et laissons courir les taons (2) !

2nt coublet               
La villa s’illumina
Coura cala la nuech
E si ve Colombina
Mé Pierrot mitan cuech.
En lu jardin plen d’oumbra
S’en van lu amourous
E dintre la penoumbra
Si souspira de souta vous.
En tant sus l’Avenue
Es Carneval qu’es revengut.
 La ville s’illumine
Quand tombe la nuit
Et on voit Colombine
Avec Pierrot à demi cuit (3).
Dans les jardins pleins d’ombre
S’en vont les amoureux
Et dans la pénombre
On soupire à mi-voix.
Tandis que sur l’Avenue (4)
C’est Carnaval qui est revenu.

3rs coublet               
Veglioni e redouta
Alumon lu fanau.
Fen destapà li bouta
Per bèure couma de trau.
Carnevale si brula
Souta lu sarpantéu
E la foula circula
À gros mouloun souta Castèu.
Carneval, noun mouri !
Est’an que ven sian mai aqui !
 Veglione (5) et redoute
Allument les fanaux.
Nous faisons déboucher les barriques
Pour boire comme des trous.
On brûle Carnaval
Sous les serpenteaux
Et la foule circule
À gros paquets sous le Château.
Carnaval, ne meurs pas !
Cet an qui vient nous sommes à nouveau ici !

1. Lou letour aprecierà la metafòra !
2. Au sens figurat, persona genant, empourtun. Vèire tamben Lu Tavan.
3. Embriac, chouc.
4. À l’èpouca (1947), lou courtège de Carneval passava per l’avenguda de la Vitòria, ancuei renoumat avenguda Jan-Medecin.
5. Veglioni e redouta : noum de journada spechìficou dòu carneval.

Bibliougrafìa
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) e d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice (Antoulougìa de la cansoun de la countéa de Nissa), Nice, Serre éditeur, coulecioun « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 26-27.
     • revue Lou Sourgentin, Nice, n° 180, février 2008, p. 34.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2017 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli pais nissart, fifre

Seguès « MTCN » Seguès À tu ! À iéu ! soubre Facebook Seguès À tu ! À iéu ! soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : À tu ! À iéu !
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun À tu ! À iéu ! à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
À tu ! À iéu !

3 visitatours

 À tu ! À iéu !, mé PHP  Valid HTML 4.01 for À tu ! À iéu !  Valid CSS for À tu ! À iéu !  À tu ! À iéu !, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 À tu ! À iéu !  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.