D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Présentation
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
La Chavana dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   La Chavana in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer La Chavana Imprimer cette page
Envoyer La Chavana Envoyer cette page à un ami
Générer PDF La Chavana Générer un fichier PDF
Suivez La Chavana sur Facebook  Suivez La Chavana sur Plus 1  Suivez La Chavana sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chants populaires > paroles La Chavana (L’Averse). Mercredi 29 mars 2017, sainte Gwladys ou Gladys du pays d. 
 

La Chavana fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(L’Averse)
Paroles niçoises Eugène Emanuel. Traditionnel comté de Nice.

Les paroles françaises d'origine, versifiées par René d’Helbingue, ne sont pas reproduites ici. Le texte en français correspond à la traduction mot à mot de la version niçoise.

1er couplet
Ai ! Lou ciel s’embrunisse,
Lou soulèu s’escurcisse,
Plan que la nièu s’esquisse
Que bagne lou valoun.
De souta la sièu fueia
Lou babi si reveia,
Sente venì la plueia,
Entona ’na cansoun, la, la, (bis)
 Aïe ! Le ciel s’assombrit,
Le soleil s’obscurcit,
Lentement la nuée s’écrase,
Qui baigne le vallon.
De sous sa feuille
Le crapaud se réveille,
Il sent venir la pluie,
Il entonne une chanson, la, la, (bis)

2e couplet
Lou vent su la mountagna
Si despera, si lagna,
Ploura couma la cagna
Qu’a perdut un pichoun.
Lou tron su de timbala,
Soubre de grossi mala
Fa regoulà de bala,
De bala de canoun, la, la, (bis)
 Le vent sur la montagne
Se désespère, se plaint,
Il pleure comme la chienne
Qui a perdu un petit.
Le tonnerre sur des timbales,
Sur de grosses malles
Fait rouler des balles,
Des balles de canon, la, la, (bis)

3e couplet
E per avé un passage
Esgarra lu nuage
E pouorta lou ravage
En lou nouostre valoun.
Ai ! La paura filleta
Qu’èra anada souleta
Per faire un pòu d’erbeta
Tremouola en un cantoun, la, la, (bis)
 Et pour avoir un passage
Il déchire les nuages
Et porte le ravage
Dans notre vallon.
Aïe ! La pauvre fillette
Qui était allée seule
Pour faire un peu d’herbe
Tremble dans un coin, la, la, (bis)

4e couplet
E la pluèia fouetta
Embé de co’ de bleta
Lou gran e la faveta
Que creisse en lou valoun.
Pi, lou tourent mugisse,
Au gros boucan s’unisse,
S’empouorta, si sesisse
De terra e de maioun, la, la, (bis)
 Et la pluie fouette
Avec des coups de cravache
Le blé et la févette
Qui croissent dans le vallon.
Puis, le torrent mugit,
Au grand vacarme s’unit,
S’emporte, se saisit
De terre et de maisons, la, la, (bis)

5e couplet
E lou paisan si ploura
En veèn en un’oura
Anà tout en maloura,
Lou pan dai sièu pichoun.
« S’aiçote gaire dura,
Adiéu à la verdura,
À la rica parura
Dòu nouostre valoun, la, la, » (bis)
 Et le paysan pleure
En voyant en une heure
Aller tout à la mal’heure,
Le pain de ses petits.
« Si ceci dure (trop),
Adieu à la verdure,
À la riche parure
De notre vallon, la, la, » (bis)

6e couplet
Ma lou ciel s’esclarcisse,
Lou mount si coulourisse,
La flou que s’esplandisse,
Ranima lou valoun.
De souta la sièu fueia
Doun a bravat la pluèia,
Lou lièucre si reveia
E chièuna una cansoun, la, la, (bis)
 Mais le ciel s’éclaircit,
La montagne se colorie,
La fleur qui s’épanouit
Ranime le vallon.
De sous sa feuille
Où il a bravé la pluie,
Le chardonneret se réveille
Et gazouille une chanson, la, la, (bis)

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 102-103.

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi
Page créée le 23 février 2016


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez La Chavana sur Facebook Suivez La Chavana sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : La Chavana
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton La Chavana (L’Averse) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
La Chavana (L’Averse)

7 visiteurs

 La Chavana (L’Averse), avec PHP  Valid HTML 4.01 for La Chavana (L’Averse) !  Valid CSS for La Chavana (L’Averse) !  La Chavana (L’Averse), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 La Chavana (L’Averse)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.