D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
La Chavana dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   La Chavana in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà La Chavana Estampà aquela pàgina
Mandà La Chavana Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF La Chavana Creà un fueiet PDF
Seguès La Chavana soubre Facebook  Seguès La Chavana soubre Plus 1  Seguès La Chavana soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Cants poupular > parouli La Chavana. Dimècre 18 outobre 2017, san Luc. 
L’aiga roumpe lu pouònt e lou vin la testa. 
 

La Chavana aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli de Eugène Emanuel. Tradiciounel de la countéa de Nissa.

Li paraula ouriginal en francès, versificat da René d’Helbingue, noun son reprouduit aquì. Lou test en francès courrespouònde à la traducioun mot-à-mot de la versioun nissarda.

1 coublet
Ai ! Lou ciel s’embrunisse,
Lou soulèu s’escurcisse,
Plan que la nièu s’esquisse
Que bagne lou valoun.
De souta la sièu fueia
Lou babi si reveia,
Sente venì la plueia,
Entona ’na cansoun, la, la, (bis)
 Aïe ! Le ciel s’assombrit,
Le soleil s’obscurcit,
Lentement la nuée s’écrase,
Qui baigne le vallon.
De sous sa feuille
Le crapaud se réveille,
Il sent venir la pluie,
Il entonne une chanson, la, la, (bis)

2nt coublet
Lou vent su la mountagna
Si despera, si lagna,
Ploura couma la cagna
Qu’a perdut un pichoun.
Lou tron su de timbala,
Soubre de grossi mala
Fa regoulà de bala,
De bala de canoun, la, la, (bis)
 Le vent sur la montagne
Se désespère, se plaint,
Il pleure comme la chienne
Qui a perdu un petit.
Le tonnerre sur des timbales,
Sur de grosses malles
Fait rouler des balles,
Des balles de canon, la, la, (bis)

3rs coublet
E per avé un passage
Esgarra lu nuage
E pouorta lou ravage
En lou nouostre valoun.
Ai ! La paura filleta
Qu’èra anada souleta
Per faire un pòu d’erbeta
Tremouola en un cantoun, la, la, (bis)
 Et pour avoir un passage
Il déchire les nuages
Et porte le ravage
Dans notre vallon.
Aïe ! La pauvre fillette
Qui était allée seule
Pour faire un peu d’herbe
Tremble dans un coin, la, la, (bis)

4e coublet
E la pluèia fouetta
Embé de co’ de bleta
Lou gran e la faveta
Que creisse en lou valoun.
Pi, lou tourent mugisse,
Au gros boucan s’unisse,
S’empouorta, si sesisse
De terra e de maioun, la, la, (bis)
 Et la pluie fouette
Avec des coups de cravache
Le blé et la févette
Qui croissent dans le vallon.
Puis, le torrent mugit,
Au grand vacarme s’unit,
S’emporte, se saisit
De terre et de maisons, la, la, (bis)

5e coublet
E lou paisan si ploura
En veèn en un’oura
Anà tout en maloura,
Lou pan dai sièu pichoun.
« S’aiçote gaire dura,
Adiéu à la verdura,
À la rica parura
Dòu nouostre valoun, la, la, » (bis)
 Et le paysan pleure
En voyant en une heure
Aller tout à la mal’heure,
Le pain de ses petits.
« Si ceci dure (trop),
Adieu à la verdure,
À la riche parure
De notre vallon, la, la, » (bis)

6e coublet
Ma lou ciel s’esclarcisse,
Lou mount si coulourisse,
La flou que s’esplandisse,
Ranima lou valoun.
De souta la sièu fueia
Doun a bravat la pluèia,
Lou lièucre si reveia
E chièuna una cansoun, la, la, (bis)
 Mais le ciel s’éclaircit,
La montagne se colorie,
La fleur qui s’épanouit
Ranime le vallon.
De sous sa feuille
Où il a bravé la pluie,
Le chardonneret se réveille
Et gazouille une chanson, la, la, (bis)

Bibliougrafìa
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise (Antoulougìa de la cansoun nissarda), Nice, ed. Delrieu e Cia, 1960, p. 102-103.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2017 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli pais nissart, fifre

Seguès « MTCN » Seguès La Chavana soubre Facebook Seguès La Chavana soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : La Chavana
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun La Chavana à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
La Chavana

2 visitatours

 La Chavana, mé PHP  Valid HTML 4.01 for La Chavana !  Valid CSS for La Chavana !  La Chavana, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 La Chavana  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.