D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan Imprimer cette page
Envoyer Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan Générer un fichier PDF
Suivez Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan sur Facebook  Suivez Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan sur Plus 1  Suivez Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons engagées, politiques, sociales et satiriques > paroles Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways). Lundi 18 décembre 2017, saint Gatien de Tours. 
Décembre de froid trop chiche ne fait pas le paysan riche. 
 

Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Chanson de la grève des employés des tramways)
Paroles niçoises François-Dominique Rondelly, dit Menica Rondelly. Traditionnel comté de Nice.
Sur l’air Lou Roussignòu que vola.

Cette chanson a été dédiée au syndicat des rouges, en souvenir de la grève et des manisfestations du 18 au 23 juin 1904. Arrestation de manifestants, jugement devant le tribunal correctionnel, fusillade et blessés dans la foule, matériel dégradé et tramways renversés sur la chaussée... La chanson de Menica Rondelly fait allusion à ces événements violents, mais, surtout, rend hommage à l’honneur et à l’honnêteté des traminots niçois, face à la direction des TNL (1) accusée de malversations.

1er couplet          
Adiéu lu trambalan,
Lou Limounié (2) che vola ! (bis)
Soun toui laissat en plan,
Lou Limounié che vola, vola,
Soun toui laissat en plan,
Dai condutour, dai vateman !
 Adieu les tramways (1),
Le Limonier (2) qui vole (3) ! (bis)
Ils sont tous laissés en plan,
Le Limonier qui vole, vole,
Ils sont tous laissés en plan,
Par les conducteurs, par les wattmans !

2e couplet          
Ma che revoulussioun,
Lou Limounié che vola ! (bis)
Sourdà d’achi, d’amoun,
Lou Limounié che vola, vola,
Sourdà d’achi, d’amoun,
E la poulissa per cantoun !
 Mais quelle révolution,
Le Limonier qui vole ! (bis)
[Des] soldats ici, en haut,
Le Limonier qui vole, vole,
[Des] soldats ici, en haut,
Et la police à tous les coins de rue !

3e couplet          
Ma noun sien pas d’enfan,
Lou Limounié che vola ! (bis)
Lu vouastre trambalan,
Lou Limounié che vola, vola,
Lu vouastre trambalan,
Soubre lu rai lu ciaviran !
 Mais nous ne sommes pas des enfants,
Le Limonier qui vole ! (bis)
Vos tramways,
Le Limonier qui vole, vole,
Vos tramways,
Sur les rails nous les chavirons !

4e couplet          
Voulen satisfassioun,
Lou Limounié che vola ! (bis)
Giustissia demandan,
Lou Limounié che vola, vola,
Giustissia demandan,
Lu nouastre dreç reclaman !
 Nous voulons satisfaction,
Le Limonier qui vole ! (bis)
Justice nous demandons,
Le Limonier qui vole, vole,
Justice nous demandons,
Nos droits nous réclamons !

5e couplet          
Ce n’est pas la baguette (4),
Bèu Limounié che vola ! (bis)
Che n’en coumandera,
Bèu Limounié che vola, vola,
Che n’en coumandera,
Ma tu, ben lèu, ti fen ficà.
 Ce n’est pas la baguette,
Beau Limonier qui vole ! (bis)
Qui nous commandera,
Beau Limonier qui vole, vole,
Qui nous commandera,
Mais toi, bien vite, ils te font fourrer.

6e couplet          
Aven toui de bouan sen,
Bèu Limounié che vola ! (bis)
Voulen ai travaïur,
Bèu Limounié che vola, vola,
Voulen ai travaïur
Un lendeman tougiou segur !
 Nous avons tous du bon sens,
Beau Limonier qui vole ! (bis)
Nous voulons pour les travailleurs,
Beau Limonier qui vole, vole,
Nous voulons pour les travailleurs
Un lendemain toujours sûr !

O bouan moussu Loubet          
O bouan moussu Loubet (5),
Paire de la clemenssa, (bis)
Sauvas lu coumpagnoun,
Faghes bouan ate d’indulgensa ;
Sauvas lu coumpagnoun
En li durben la gran’ presoun !
 Ô bon monsieur Loubet,
Père de la clémence, (bis)
Sauvez les compagnons,
Faites [un] bon acte d’indulgence ;
Sauvez les compagnons
En leur ouvrant la grande prison !

Envoi          
O tu, lou miéu païs,
O Nissa ! Bella Nissa !
Ai umble travaïur
Rende la tiéu giustissia !
Fouara toui lu tiran,
Dòu tiéu bèu siel vola, vola,
Fouara toui lu tiran,
Proutegia toui lu tiéu enfan !
 Ô toi, mon pays,
Ô Nice ! Belle Nice !
Aux humbles travailleurs
Rend ta justice !
Dehors tous les tyrans,
De ton beau ciel, vole, vole,
Dehors tous les tyrans,
Protège tous tes enfants !

1. Société des Tramways de Nice et du littoral (TNL). Ce sigle TNL a longtemps été détourné par les Niçois en « Traverse Nice lentement » !
2. Lou limounié, le limonier, désigne le « cheval placé [entre] les limons quand la charrette est attelée en flèche », Georges Castellana, Dictionnaire niçois-français. Ici, avec une majuscule, allusion au patronyme de M. Lemonnier, de la direction des TNL.
3. Il ne s’agit pas d’un cheval volant, parent éloigné de Pégase, mais de M. Lemonnier accusé de « s’en mettre plein les poches ». Dans une lettre ouverte parue dans La Ratapignata, Menica Rondelly écrit : « Couma, venès à Nissa vi rempli li pocia, respirà la nouastra aria pura, v’escauffà d’acheu bèu soulèu enviat dai autre pais e pi, n’ensultas ? » (Comment, vous venez à Nice pour vous remplir les poches, respirer notre air pur, vous réchauffer à ce beau soleil envié par les autres pays et de plus, vous nous insultez ?)
4. En français dans le texte nissart. Propos attribués à M. Lemonnier : « Avec une baguette de deux sous, je fais marcher tous les Niçois. »
5. Émile Loubet (1838 - 1929), président du Conseil (1892), du Sénat (1896 - 1899), président de la République (1899 - 1906).

Le dernier tramway a circulé à Nice le 10 janvier 1953, sur la ligne n° 7, entre le dépôt du boulevard Sainte-Agathe et le passage à niveau du boulevard Gambetta.

Le dernier tramway
Suppression de la dernière ligne de tramways. Illustration par Jan, parue dans la presse locale.

Bibliographie
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) et d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice, Nice, Serre éditeur, collection « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 66.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan sur Facebook Suivez Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways)

2 visiteurs

 Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways) !  Valid CSS for Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways) !  Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Cansoun de la greva dai emplegat dai trambalan (Chanson de la grève des employés des tramways)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.