D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Présentation
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Lou Vièi Defici dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Lou Vièi Defici in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Lou Vièi Defici Imprimer cette page
Envoyer Lou Vièi Defici Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Lou Vièi Defici Générer un fichier PDF
Suivez Lou Vièi Defici sur Facebook  Suivez Lou Vièi Defici sur Plus 1  Suivez Lou Vièi Defici sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Chansons de métiers > paroles Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile). Samedi 23 septembre 2017, saint Constant d'Ancône. 
Septembre est le mai de l’automne. 
 

Lou Vièi Defici fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Le Vieux Moulin à huile)
Paroles niçoises et musique Georges Delrieu. Traditionnel comté de Nice.



Lou Vièi Defici Le Vieux Moulin à huile

Aquarelle de Gustav Adolf Mossa parue dans Souta l’oulivié (« Sous l’olivier »), de Georges Delrieu et Henri Carol, éd. Delrieu frères, pour illustrer Lou Vièi Defici.
 1er couplet
Un bèu pichoun defici
Bèn vièi, ben vièi e cairounat,
Moulina, n’es delici,
Un dous refrèn dai tèmp passat.
Una aiga fresca, clara,
Lou fà grignà sera, matin.
Lou defici, magara,
Farà de jara d’oli fin.
 Un beau petit moulin à huile
Bien vieux, bien vieux et vermoulu,
Mouline, c’en est délice,
Un doux refrain des temps passés.
Une eau fraîche, claire,
Le fait grincer soir, matin.
Le moulin, peut-être,
Fera des jarres d’huile fine.

Refrain
Vira, vira, vira, vira, vira,
Roda dòu defici,
Dòu vièi defici.
Vira, vira, vira, vira, vira,
Roda dòu defici,
Vira toujour !
 Vire, vire, vire, vire, vire,
Roue du moulin,
Du vieux moulin.
Vire, vire, vire, vire, vire,
Roue du moulin,
Vire toujours !

2e couplet
Au mitan d’amarina,
De flou e d’òulivié d’argent,
Souta la souloumbrina,
Un jour ai rescountrat Vincent.
Au defici venìa
Pourtà d’òuliva a esquissà ;
M’a trovà bella fiha,
D’incant m’a vourgut calignà !
 Au milieu de saules (1),
De fleurs et d’oliviers d’argent,
Sous la pénombre,
Un jour j’ai rencontré Vincent.
Au moulin il venait
Porter des olives à presser ;
Il m’a trouvée belle fille,
De fascination il a voulu me courtiser.

3e couplet
M’au remoun de la roda
Degun, jamai, noun a audit
La baieta mignota
Qu’aicì, aicì ai bèn senti.
Souvent moun calignaire
M’a di : « Bella, vous aimerai,
Cresè-lou proun o gaire,
Tant que l’aiga farà cascai. »
 Avec le tapage de la roue
Personne, jamais, n’a entendu
Le baiser mignon
Qu’ici, ici j’ai bien senti.
Souvent mon amoureux
M’a dit : « Belle, je vous aimerai,
Croyez-le peu ou prou,
Tant que l’eau fera [son] clapotis. »

4e couplet
Lou jouve si gaussava :
Aicì noun ès mai revengut.
Doun l’aiga serpejava :
Plus rèn ! Lou defici ès mut !
Una pichouna fiha
Si crès lu couor parrié au siéu ;
L’amour souvent esquiha,
Ailas ! couma squiha lou riéu !
 Le jeune se gaussais :
Ici il n’est jamais revenu.
Où l’eau serpentait :
Plus rien ! Le moulin est muet !
Une petite fille
Se croit les cœurs pareils au sien ;
L’amour souvent glisse,
Hélas ! comme glisse le ruisseau !

Dernier refrain
Vira, vira, vira, vira, vira,
Roda dòu defici,
Dòu vièi defici.
Vira, vira, vira, vira, vira,
Roda dòu defici,
Noun vira plus !
 Vire, vire, vire, vire, vire,
Roue du moulin,
Du vieux moulin.
Vire, vire, vire, vire, vire,
Roue du moulin,
Ne vire plus !

1. Saule : saure, goura ; amarina : saule femelle, ou saule à fleurs pistillées (de amerina, osier).

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 106-107.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Lou Vièi Defici sur Facebook Suivez Lou Vièi Defici sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Lou Vièi Defici
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile)

3 visiteurs

 Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile) !  Valid CSS for Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile) !  Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Lou Vièi Defici (Le Vieux Moulin à huile)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.