D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Venès lèu vèire la piéucello dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Venès lèu vèire la piéucello in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  Autres langues
Imprimer Venès lèu vèire la piéucello Imprimer cette page
Envoyer Venès lèu vèire la piéucello Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Venès lèu vèire la piéucello Générer un fichier PDF
Suivez Venès lèu vèire la piéucello sur Facebook  Suivez Venès lèu vèire la piéucello sur Plus 1  Suivez Venès lèu vèire la piéucello sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Noëls de Provence > paroles Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle). Mercredi 12 décembre 2018, sainte Jeanne-Françoise de Chantal. 
Qui plante pendant l’Avent gagne une année de temps. 
 

Venès lèu vèire la piéucello fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Venez vite voir la pucelle)
Paroles Nicolas Saboly, dit Micoulau Sabòli. Traditionnel Provence.
Sur l’air Qu’ils sont doux, bouteille jolie !

Ce noël termine le premier cahier (28 pages, petit in-12°) contenant 12 noëls, publié en 1668 chez Pierre Offray, place Saint-Didier, Avignon. L’air de ce noël est tiré du divertissement musical composé par Jean-Baptiste Lully (air « du bûcheron ») pour la comédie de Molière Le Médecin malgré lui, représentée pour la première fois le 9 août 1666.

Une variante se retrouve dans le noël niçois O ! Cristou.

1er couplet
Venès lèu
Vèire la piéucello,
Venès lèu,
Genti pastourèu !
Soun enfant es pu blanc que la nèu
E trelusis coume uno estello.
Ai ! ai ! ai ! que la maire es bello !
Ai ! ai ! que l’enfant es bèu.
 Venez vite
Voir la pucelle,
Venez vite,
Gentils pastoureaux !
Son enfant est plus blanc que la neige
Et il scintille comme une étoile.
Ai ! Ai ! Ai ! Que la mère est belle !
Ai ! Ai ! Que l’enfant est beau.

2e couplet
Hòu ! Cristòu,
La nuech es fort claro.
Hòu ! Christòu,
Sauto vite au sòu
E vai-t’en au païs dei Jusiòu
Vèire Jèsu, qu’es causo raro.
Hòu ! hòu ! hòu ! me lève toutaro,
Hòu ! hòu ! toutaro li vòu.
 Oh ! Christ,
La nuit est fort claire.
Oh ! Christ,
Saute vite au sol
Et va-t’en au pays des Juifs
Voir Jésus, que c’est une chose rare.
Oh ! Oh ! Oh ! Je me lève tout à l’heure,
Oh ! Oh ! Tout à l’heure j’y vais.

3e couplet
Qu ’s aqui
Que bat de la sorto ?
Qu ’s aqui ?
« Sian vòsteis ami
Que pourten un parèu de cabrit ! »
Dison qu’es bon ami qu porto.
Ta ! ta ! ta ! druvès-nous la porto,
Ta ! ta ! venès nous druvi !
 Qui est ici
Qui tape de la sorte ?
Qui est ici ?
« Nous sommes vos amis
Qui apportons une paire de cabris ! »
Ils disent qu’est bon ami [celui] qui apporte.
Ta ! Ta ! Ta ! Ouvrez-nous la porte,
Ta ! Ta ! Venez nous ouvrir !

4e couplet
Avès tort,
Vous e vòstei fiho,
Avès tort
De pica tan fort ;
Vàutrei, pastre, sias tous de butor,
Poudès jamai teni sesiho.
Chut ! chut ! chut ! que l’enfant soumiho,
Chut ! chut ! que lou petit dor.
 Vous avez tort,
Vous et votre fille,
Vous avez tort
De frapper si fort ;
Vous autres, bergers, vous êtes tous des butors,
Vous ne pouvez jamais rester tranquilles (1).
Chut ! Chut ! Chut ! Que l’enfant sommeille,
Chut ! Chut ! Que le petit dort.

5e couplet
Gros badau,
N’aurés jamai pauso !
Gros badau,
Teisas-vous un pau !
Parlas plan e marchas tan pu siau
Coume fai uno cacalauso.
Plan ! plan ! plan ! que l’enfant repauso ;
Plan ! plan ! leissas-l’en repau.
 Gros badaud (2),
Vous n’aurez jamais de repos !
Gros badaud,
Taisez-vous un peu !
Parlez doucement et marchez plus silencieusement
Comme fait un escargot.
Lentement ! Lentement ! Lentement ! Que l’enfant repose ;
Lentement ! Lentement ! Laissez-le reposer.

1. Poudès jamai teni sesiho, vous ne sauriez tenir au siège (du roman sesilha, petit siège), c’est-à-dire vous ne pouvez rester tranquilles.
2. Badaud (du provençal badar, regarder bouche bée) : passant, promeneur dont la curiosité est facilement séduite par un spectacle improvisé, par un événement plus ou moins important de la rue.

Bibliographie
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, rééd. Fr. Seguin, imprimeur-libraire, Avignon, 1856, p. 17.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2018 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Venès lèu vèire la piéucello sur Facebook Suivez Venès lèu vèire la piéucello sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Venès lèu vèire la piéucello
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle)

3 visiteurs

 Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle) !  Valid CSS for Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle) !  Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Venès lèu vèire la piéucello (Venez vite voir la pucelle)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.