D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Venès lèu vèire la piéucello dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Venès lèu vèire la piéucello in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Venès lèu vèire la piéucello Estampà aquela pàgina
Mandà Venès lèu vèire la piéucello Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Venès lèu vèire la piéucello Creà un fueiet PDF
Seguès Venès lèu vèire la piéucello soubre Facebook  Seguès Venès lèu vèire la piéucello soubre Plus 1  Seguès Venès lèu vèire la piéucello soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Lu nouvé de Prouvença > parouli Venès lèu vèire la piéucello. Dijòu 18 outobre 2018, san Luc. 
Li douçour de l’osterìa menon à l’amar de l’espicierìa. 
 

Venès lèu vèire la piéucello aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli de Nicolas Saboly, dich Micoulau Sabòli. Tradiciounel de Prouvença.
Sus l’aria Qu’ils sont doux, bouteille jolie !

Aquel nouvé termina lou premié caié que countene 12 nouvé, publicat en 1668 da Pierre Offray.

Una varianta si pòu trouvà dins lou nouvé nissart O ! Cristou.

1 coublet
Venès lèu
Vèire la piéucello,
Venès lèu,
Genti pastourèu !
Soun enfant es pu blanc que la nèu
E trelusis coume uno estello.
Ai ! ai ! ai ! que la maire es bello !
Ai ! ai ! que l’enfant es bèu.
 Venez vite
Voir la pucelle,
Venez vite,
Gentils pastoureaux !
Son enfant est plus blanc que la neige
Et il scintille comme une étoile.
Ai ! Ai ! Ai ! Que la mère est belle !
Ai ! Ai ! Que l’enfant est beau.

2nt coublet
Hòu ! Cristòu,
La nuech es fort claro.
Hòu ! Christòu,
Sauto vite au sòu
E vai-t’en au païs dei Jusiòu
Vèire Jèsu, qu’es causo raro.
Hòu ! hòu ! hòu ! me lève toutaro,
Hòu ! hòu ! toutaro li vòu.
 Oh ! Christ,
La nuit est fort claire.
Oh ! Christ,
Saute vite au sol
Et va-t’en au pays des Juifs
Voir Jésus, que c’est une chose rare.
Oh ! Oh ! Oh ! Je me lève tout à l’heure,
Oh ! Oh ! Tout à l’heure j’y vais.

3rs coublet
Qu ’s aqui
Que bat de la sorto ?
Qu ’s aqui ?
« Sian vòsteis ami
Que pourten un parèu de cabrit ! »
Dison qu’es bon ami qu porto.
Ta ! ta ! ta ! druvès-nous la porto,
Ta ! ta ! venès nous druvi !
 Qui est ici
Qui tape de la sorte ?
Qui est ici ?
« Nous sommes vos amis
Qui apportons une paire de cabris ! »
Ils disent qu’est bon ami [celui] qui apporte.
Ta ! Ta ! Ta ! Ouvrez-nous la porte,
Ta ! Ta ! Venez nous ouvrir !

4e coublet
Avès tort,
Vous e vòstei fiho,
Avès tort
De pica tan fort ;
Vàutrei, pastre, sias tous de butor,
Poudès jamai teni sesiho.
Chut ! chut ! chut ! que l’enfant soumiho,
Chut ! chut ! que lou petit dor.
 Vous avez tort,
Vous et votre fille,
Vous avez tort
De frapper si fort ;
Vous autres, bergers, vous êtes tous des butors,
Vous ne pouvez jamais rester tranquilles (1).
Chut ! Chut ! Chut ! Que l’enfant sommeille,
Chut ! Chut ! Que le petit dort.

5e coublet
Gros badau,
N’aurés jamai pauso !
Gros badau,
Teisas-vous un pau !
Parlas plan e marchas tan pu siau
Coume fai uno cacalauso.
Plan ! plan ! plan ! que l’enfant repauso ;
Plan ! plan ! leissas-l’en repau.
 Gros badaud (2),
Vous n’aurez jamais de repos !
Gros badaud,
Taisez-vous un peu !
Parlez doucement et marchez plus silencieusement
Comme fait un escargot.
Lentement ! Lentement ! Lentement ! Que l’enfant repose ;
Lentement ! Lentement ! Laissez-le reposer.

1. Poudès jamai teni sesiho, noun sauprerias tenì à l’assèti (dòu rouman sesilha, pichina assèti), voulent à dire noun poudès restà quiet.
2. Dòu prouvençal badar, bouca duberta, spalancada, restà moc o nec.

Bibliougrafìa
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, reedicioun Fr. Seguin, estampadour-editour, Avignon, 1856, p. 17.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2018 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Venès lèu vèire la piéucello soubre Facebook Seguès Venès lèu vèire la piéucello soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Venès lèu vèire la piéucello
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Venès lèu vèire la piéucello à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Venès lèu vèire la piéucello

3 visitatours

 Venès lèu vèire la piéucello, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Venès lèu vèire la piéucello !  Valid CSS for Venès lèu vèire la piéucello !  Venès lèu vèire la piéucello, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Venès lèu vèire la piéucello  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.