D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Ah ! Ah ! dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Ah ! Ah ! in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Ah ! Ah ! Estampà aquela pàgina
Mandà Ah ! Ah ! Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Ah ! Ah ! Creà un fueiet PDF
Seguès Ah ! Ah ! soubre Facebook  Seguès Ah ! Ah ! soubre Plus 1  Seguès Ah ! Ah ! soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Àrias de Carneval > parouli Ah ! Ah ! Dilun 18 decembre 2017, san Gatien. 
Qu bouòn vin fa, bouòn vin bèu. 
 

Ah ! Ah ! aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Cansoun ouficial dòu carneval de Nissa 1929
Parouli de Jules Eynaudi, mùsica de Hyacinthe Tarelli. Tradiciounel de la countéa de Nissa.

Li paraula ouriginal en francès, versificat da Charles de Richter, noun son reprouduit aquì. Lou test en francès courrespouònde à la traducioun mot-à-mot de la versioun nissarda.

Lou tema per aquesta anada 1929 es « Le dragon des Hespérides » (Lou drac dei Hesperide (1)).



Ah ! Ah !  Cansoun ouficial dòu carneval de Nissa 1929

Premiéra pàgina de la particioun soubre fuèi voulanti de Ah ! Ah !, ilustracioun de Gustav Adolf Mossa, éd. Delrieu frères, 1929.
 1 coublet               
Es per lou trèn blu qu’arriva
Carneval que tèn lou couor jouious, countent ;
Rei metent su nouostri riva
Lou bouonur d’aimà e l’eternel printèms !
Autour d’èu cadun s’abriva,
Pourtant à toui gai pantai dei premiè tems :
     L’ardour, l’amour,
     Couor vincitour,
La tendra cansoun dei amourous
     Urous !
 C’est par le train bleu (2) qu’arrive
Carnaval qui rend les cœurs joyeux, contents ;
Roi mettant sur nos rives
Le bonheur d’aimer et l’éternel printemps !
Autour de lui chacun se précipite,
Portant à tous le gai rêve des premiers temps :
     L’ardeur, l’amour,
     Cœur vainqueur,
La tendre chanson des amoureux
     Heureux !

Refren               
Ah ! Ah ! Lou vaquì !
Es en pèr aquì...
Non ! Non ! Es aià !
Lou veès spountà !
Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! E jà cadun crès
Veire lou « balès »
Ma es aquì !
Couquin d’un chaudèu !
Es èu !
Ah ! Ah ! Lou vaquì,
Es en pèr aquì...
Non ! Non ! Lou vaquì,
Es en pèr aquì...
Ah ! Ah ! Ah ! Ah !
Courres, ficanas !
M’èu sabateas...
Ensinda l’aurès,
L’embrasserès...
Ah ! Ah !
 Ah ! Ah ! Le voici !
Il est par ici...
Non ! Non ! Il est là-bas !
Vous le voyez pointer !
Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Et déjà chacun croit
Voir le balèze
Mais il est ici !
Coquin d’un échaudé (3) !
C’est lui !
Ah ! Ah ! Le voici,
Il est par ici...
Non ! Non ! Le voici,
Il est là-bas...
Ah ! Ah ! Ah ! Ah !
Courez, curieux !
Avec lui, savatez (4)...
Ainsi vous l’aurez,
Vous l’embrasserez...
Ah ! Ah !

2nt coublet               
En gran gotou jà petia
Lou vin de Bellet, tant car ai bouoi Nissart.
Vieil garçoun e belli fiha
Vénon s’amourà, voulent cadun sa part...
Aquel elixir scintia
Mihou que Jouvença e mai à l’escart
     Lou degustas,
     V’esperlecas,
De lou tastà noun serès mai las !
     L’aimas !
 En grands verres déjà pétille
Le vin de Bellet (5), si cher aux bons Niçois.
Vieux garçons et belles filles
Viennent s’abreuver (6), voulant chacun sa part...
Cet élixir scintille
Meilleur que Jouvence (7) et jamais à l’écart
     Vous le dégustez,
     Vous vous pourléchez,
De le goûter vous ne serez jamais las !
     Vous l’aimez !

3rs coublet               
Ma Carneval vous douna,
Belli fiheta, lou plus ric dei tresor :
L’Amour fouol que s’abandouna
E dous baià valènt lou sièu pesant d’or !
Proufita n’en lèu, coucouna !
L’elut dau couor vau bèn mai qu’un gran milord !
     Que l’amourous
     Cante, radious,
Tout en vous faguènt de baià fouol
     Au couol.
 Mais Carnaval vous donne,
Belles fillettes, le plus riche des trésors :
L’Amour fou qui s’abandonne
Et doux baisers valant leur pesant d’or !
Profitez en vite, douces !
L’élu du cœur vaut bien mieux qu’un grand milord !
     Que l’amoureux
     Chante, radieux,
Tout en vous faisant des baisers fous
     Dans le cou.

1. Dins la mitoulougìa greca, li Hesperide èron li tré nìnfa Ægle, Erythie e Hesperarethousa. Mé l’ajuda dòu drac Ladon, èron li garda dai jardin encantat dai diéu, doun lu aubre prouduravon li chelèbre poun d’or assegurant l’immourtalità.

2. Tren de lùssou que chirculava de nuech, à partì de l’iver 1886-1887 jusca 2007.

3. Vèire tamben Lu Cougourdoun.

4. Sabateà : courre en estirassant li sabata.

5. Vèire tamben La Mieu Bella Nissa.

6. S’amoura au cougourdoun : bèure au couòl de la boutìlha.

7. Bessai una alusioun à la « Jouvença de l’abat Soury » ?

Bibliougrafìa
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise (Antoulougìa de la cansoun nissarda), Nice, ed. Delrieu e Cia, 1960, p. 180-181.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2017 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Ah ! Ah ! soubre Facebook Seguès Ah ! Ah ! soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Ah ! Ah !
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Ah ! Ah ! à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Ah ! Ah !

2 visitatours

 Ah ! Ah !, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Ah ! Ah !  Valid CSS for Ah ! Ah !  Ah ! Ah !, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Ah ! Ah !  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.