D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania Estampà aquela pàgina
Mandà Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania Creà un fueiet PDF
Seguès Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania soubre Facebook  Seguès Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania soubre Plus 1  Seguès Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Bibliougrafìa. Divendre 21 julhet 2017, san Victor. 
Sanc sanguèna. 
 

Per n’en saupre pu...

Anonyme (1), Li Cansoun de tanta Giana (Les Chansons de tante Jeanne), recueil de chansons niçoises des XVIIe au XIXe siècles, imprimerie des Alpes-Maritimes, Nice, s.d. (ca. 1907).

(1) Van Gennep (vol. 4, p. 798) considère cette publication comme anonyme et sans date, avec la mention « plusieurs chansons bien fl., en patois nissart ; recueil utilisable avec prudence », alors que Bovari l’attribue à Menica Rondelly, publié en 1907.

Bessi Jules, Biographie ancienne et moderne des poètes niçois, Nice, 1894, rééd. Alandis, 1999.

Bessi Jules, Le Chansonnier niçois, imprimerie Caisson et Mignon, Nice, 1868.

Bessi Jules, Mes chansons, Société typographique, imprimerie A. Gilletta, Nice, 1867.

Bessi Jules, Romances mélodies, imprimerie Caisson et Mignon, Nice, 1867.

Bovari Christine, Un périodique populaire en dialecte nissart : La Ratapignata, collection « Actual », éd. Serre, 2002.

Canestrier Paul, Fête populaire et tradition religieuse en pays niçois, collection « Vida », éd. Serre, 1985. (Étude présentée par l’auteur en 1948 devant le jury de l’École pratique des hautes études.)

Canteloube Joseph, Anthologie des chants populaires français, éd. Durand et Cie, 1951.

Carol Henri, Six chansons niçoises de jadis, édition Delrieu, Nice, ca 1957.

Castellana Georges, Dictionnaire niçois-français et Dictionnaire français-niçois, éd. Serre, 1977.

Castelli Franco, Jona Emilio, Lovatto Alberto, Senti le rane che cantano: canzoni e vissuti popolari della risaia, Donzelli editore, Roma, 2005, ISBN 88-7989-943-0.

Cauvin Antoine (abbé), Mémoires pour servir à l’histoire de la commune de Contes et du hameau de Sclos, Nice, 1885, rééd. Alandis, 1999.

Charles-Dominique Luc, Les Ménétriers français sous l’Ancien Régime, éd. Klincksieck, 1994.

Coirault Patrice, Formation de nos chansons folkloriques, 4 vol., éd. du Scarabée, 1953-1963.

Collectif, coordination Coget Jacques, L’Homme, l’animal et la musique, collection « Modal », n° 4, éd. Modal-FAMDT, 1994.

Collectif, coordination Coget Jacques, L’Homme, le végétal et la musique, collection « Modal », n° 6, éd. Modal-FAMDT, 1996.

Collectif, coordination Coget Jacques, L’Homme, le minéral et la musique, collection « Modal », n° 9, éd. Modal-FAMDT, 2000.

Collectif, Chansons niçoises, ensemble de poésies de François Barberis, Eugène Emanuel, François Guisol, Martin-Saytour, etc., version française par Gustav Adolf Mossa et René d’Helbingue, harmonisées par Charles Pons, préface du chevalier Victor de Cessole, couverture, dessins et ornements de Gustav Adolf Mossa, édition Delrieu frères, Nice, 1926.

Collectif, De l’écriture d’une tradition orale à la pratique orale d’une écriture, Actes du colloque de Clamecy (58), 26-27 octobre 2000, collection « Modal Poche », éd. Modal-FAMDT, 2001.

Collectif, Les Fêtes levensanes, cahier n° 11, association Levens d’un temp e de deman, février 2000.

Collectif, Lou Cansounié de la Prouvenço, éd. Serre, 2001.

Collectif, Musique bretonne, histoire des sonneurs de tradition, éd. Le Chasse-Marée / Ar Men, 1996.

Collectif, « Sansougna, la vielle à roue dans les Alpes méridionales », Cahier des Alpes-Maritimes n° 9, conseil général des Alpes-Maritimes, 1991.

Compan André, Anthologie de la littérature niçoise, L’Astrado, 1971.

Corou de Berra, direction Bianco Michel, Lou Cansounié, éd. Serre, 1998.

Davaille Michel, « Florilège des noëls d’orgue », Bulletin d’information de l’Association des amis de l’orgue de Versailles, n° 39, janvier 1998.

Delrieu Georges, Anthologie de la chanson niçoise, éd. Delrieu, Nice, 1960, rééd. Alandis, 2002.

Delrieu Georges e Carol Henri, Souta l’oulivié, 12 chansons niçoises nouvelles illustrées par Gustav Adolf Mossa, édition Delrieu, Nice, 1953.

Dutertre Jean-François, Delarue Georges, Guilcher Yvon, « L’Enfer de la chanson traditionnelle », dans Coget Jacques, « La Chanson paillarde », Euphonia, France-Culture, mercredi 12 février 1997.

Ferrier J.-M., Vieilles chansons niçoises harmonisées par J.-M. Ferrier, éd. Fernand Pichon, Nice, 1925.

Frazer James George, Le Rameau d’or, 4 vol., rééd. Robert Laffont, collection « Bouquins », 1984-1998.

Genari Louis, Chansons niçoises harmonisées par Émile Rostan, édition Delrieu, Nice, 1954.

Guilcher Jean-Michel, La Tradition populaire de danse en Basse-Bretagne, éd. Mouton, 1963, rééd. Coop Breizh et Chasse-Marée / Ar Men, 1995.

Guilcher Yvon, La Danse traditionnelle en France, collection « Librairie de la danse », éd. FAMDT (en collaboration avec l’ADP), 1998, 2001.

Iafelice Michel, Barbets ! Les résistances à la domination française dans le pays niçois (1792-1814), éd. Serre, 1998.

Lhubac Jean-Michel, Manuel moderne de fifre traditionnel, Société de musicologie de Languedoc, Béziers, 1986.

Mabru Lothaire, Le Fifre en Bazadais, Belin-Beliet, Centre Lapios, 1990.

Montjarret Polig, Tonioù Breiz Izel. Musique populaire de Basse Bretagne, éd. BAS, Rennes, 1984.

Moureau François, Wahl Élisabeth, Chants de la Révolution française, Le Livre de poche, éd. LGF, 1989.

Mourgues M., Les Danses de Provence, éd. Laffitte, 1983.

Reinach Salomon, Cultes, mythes et religions, collection « Bouquins », éd. Robert Laffont, 1996.

Rolland E., Recueil de chansons populaires, 6 vol., éd. Maisonneuve et Larose, 1883-1890.

Saintyves Pierre (Nourry Émile, dit), Les Contes de Perrault et les Récits parallèles, collection « Bouquins », éd. Robert Laffont, 1987.

Sand George, La Mare au diable.

Schaeffner André, Origine des instruments de musique, Payot, 1936, rééd. École des hautes études en sciences sociales, 1994.

Segalen Martine, Mari et femme dans la société paysanne, éd. Flammarion, 1980.

Tosan Albert, Princivalle Gaël, d’Hulster Frédéric, Anthologie de la chanson du comté de Nice, Encyclopædia niciensis vol. III, collection « Patrimoine régional », éd. Serre, 2001.

Van Gennep Arnold, Manuel de folklore français contemporain, 8 vol., éd. Picard, 1943-1988.

Verdier Yvonne, Façons de dire, façons de faire. La laveuse, la couturière, la cuisinière, « Bibliothèque des sciences humaines », NRF, éd. Gallimard, 1979.

Yacoub Gabriel, Les Instruments de musique populaire et leurs anecdotes, MA Éditions, 1986, ISBN 28-6676-247-9 (978-28-6676-247-6).

revue culturelle bilingue nissart-français Lou Sourgentin, Nice.

© 2001-2017 Jouan-Gabrièu Maurandi


musicas tradiciounelli pais nissart, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania soubre Facebook Seguès Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela paja interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania

1 visitatour

 Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania !  Valid CSS for Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania !  Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Bibliougrafia dei musica tradiciounelli de la countéa de Nissa, Piemount, Prouvença, Occitania  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.