D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Guihaume, Tòni, Pèire dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Guihaume, Tòni, Pèire in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer Guihaume, Tòni, Pèire Imprimer cette page
Envoyer Guihaume, Tòni, Pèire Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Guihaume, Tòni, Pèire Générer un fichier PDF
Suivez Guihaume, Tòni, Pèire sur Facebook  Suivez Guihaume, Tòni, Pèire sur Plus 1  Suivez Guihaume, Tòni, Pèire sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > La Provence > paroles Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre). Lundi 18 décembre 2017, saint Gatien de Tours. 
Décembre prend, il ne rend. 
 

Guihaume, Tòni, Pèire fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Guillaume, Antoine, Pierre)
Paroles provençales et musique : noël attribué à Nicolas Saboly, en réalité de frère Sérapion, sur lequel Frédéric Mistral a composé l’hymne provençal Coupo santo.
Traditionnel Provence.

1er couplet
Guihaume, Tòni, Pèire,
Jaque, Glaude, Micoulau,
Vous an jamai fa vèire
Lou soulèu que pèr un trau.
Venès vite,
Courrès vite,
Qu’aquesto fes lou veirés tant que voudrés,
Pèr mai de dous o tres.
 Guillaume, Antoine, Pierre,
Jacques, Claude, Nicolas,
On ne vous a jamais fait voir
Le soleil que par un trou.
Venez vite,
Courez vite,
Que cette cette fois vous le verrez autant que vous voudrez,
Pour plus de deux ou trois [fois].

2e couplet
Dins uno cabaneto
Traucado de tout coustat,
Sènso ges de luneto,
Diéu fai vèire sa clarta.
E sa Maire,
E sa Maire,
Qu’es auprès d’éu, lou soulèu près de si péu,
Semblarié qu’un calèu !
 Dans une petite cabane,
Trouée de tous côtés,
Sans aucune lunette,
Dieu fait voir sa clarté.
Et sa Mère,
Et sa Mère,
Qui est auprès de lui, le soleil près de ses cheveux,
[Ne] semblerait qu’une lampe à huile.

3e couplet
Quand miejo-nue sounavo,
Soumihave tout escas.
Nostre gros gau cantavo :
« Cacaraca ! Cacaraca ! »
Quaucun crido !
Quaucun crido !
Jan, lèvo-te ! Gros palet, abiho-te !
Escouto aquest moutet !
 Quand minuit sonnait,
Je m’endormais à peine.
Notre gros coq chantait :
« Cocorico ! Cocorico ! »
Quelqu’un crie !
Quelqu’un crie !
Jean, lève-toi ! Gros paresseux, habille-toi !
Écoute ce motet !

4e couplet
Sènso vèire persouno,
Au travers de moun chassis,
Ause l’ange qu’entouno :
« Gloria in excelsis !
Et in terra,
Et in terra... »
Tòu ! Patatòu ! Saute au sòu, de moun linçòu,
E courre coume un fòu.
 Sans voir personne,
Au travers de mon châssis,
J’entends l’ange qui entonne :
« Gloire au plus haut des cieux !
Et sur terre,
Et sur terre... »
Boum ! Patatras ! Je saute au sol, de mon lit,
Et je cours comme un fou.

5e couplet
Ai vist, noun vous desplase,
Un enfant dessus lou fen,
Un ome, un biòu, un ase,
A l’entour d’uno jacènt.
Que de joio !
Que de joio !
Dins aquéu liò, fan triò, e pèr ecò
L’ase respond : « Hi ! Ho ! »
 J’ai vu, ne vous déplaise,
Un enfant sur le foin,
Un homme, un bœuf, un âne,
Autour d’une accouchée.
Que de joie !
Que de joie !
Dans ce lieu, ils font [un] trio, et pour écho
L’âne répond : « Hi-han ! »

6e couplet
Courrès, courrès, bregado !
Anas vèire coume iéu
La Vierge benurado
Qu’alacho leu Fiéu de Diéu.
Faudra dire,
Faudra dire
Quauco cansoun au Garçoun, a la façoun
D’aquelo de soum-soum.
 Courez, courez, brigands !
Vous allez voir comme moi
La Vierge bienheureuse
Qui allaite le Fils de Dieu.
Il faudra dire,
Il faudra dire,
Quelque chanson au garçon, à la façon
De cette berceuse.

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Guihaume, Tòni, Pèire sur Facebook Suivez Guihaume, Tòni, Pèire sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Guihaume, Tòni, Pèire
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre)

2 visiteurs

 Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre) !  Valid CSS for Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre) !  Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Guihaume, Tòni, Pèire (Guillaume, Antoine, Pierre)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.