D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Iéu ai vist lou Piemount... dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Iéu ai vist lou Piemount... in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Iéu ai vist lou Piemount... Estampà aquela pàgina
Mandà Iéu ai vist lou Piemount... Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Iéu ai vist lou Piemount... Creà un fueiet PDF
Seguès Iéu ai vist lou Piemount... soubre Facebook  Seguès Iéu ai vist lou Piemount... soubre Plus 1  Seguès Iéu ai vist lou Piemount... soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Lu nouvé de Prouvença > parouli Iéu ai vist lou Piemount... Dissata 26 mai 2018, san Berenger. 
Mai ourtoulan, touplen de pàia e pau de gran. 
 

Iéu ai vist lou Piemount... aria (fueiet Midi) particieou de l’aria , (bis) aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli e mùsica de Nicolas Saboly, dich Micoulau Sabòli. Tradiciounel de Prouvença.

Nicolas Saboly a proupausat doui versioun d’aquestou nouvé coumpousa l’an 1660 après lou mariage de Louis XIV mé Marie-Thérèse d’Autriche. Aquestou nouvé fouguèt publicat en 1668 dins lou 1é caié, mé lou nùmero 1.

1 coublet
Iéu ai vist lou Piemount,
L’Italìo e l’Aragoun,
La Perso e la Turquìo,
L’Arabìo
E la Chino e lou Japoun.
Iéu ai vist l’Angloterro,
La Pologno e lou Danemar ;
E pèr terro,
E pèr mar,
Sènso asar,
Siéu estat en proun de part.
Après tout, iéu ai vist quaucarèn :
Mai trobe rèn de bèu coume Betelèn.
 Moi, j’ai vu le Piémont,
L’Italie et l’Aragon,
La Perse et la Turquie,
L’Arabie
Et la Chine et le Japon.
Moi, j’ai vu l’Angleterre,
La Pologne et le Danemark ;
Et par terre,
Et par mer,
Sans risque,
Je suis allé en beaucoup de lieux.
Après tout, moi, j’ai vu quelque chose :
Mais je n’ai trouvé rien d’(aussi) beau que Bethléem.

2nt coublet
Quand noste rèi Louis
Venguèt en aquest païs,
Eu troubè nosto vilo
Plus gentilo
Que gis que n’aguèsse vist.
Assistèt à l’oufice,
Faguè la Cèno après Rampau,
L’eisercice
Quauque pau ;
Fè grand gau
Quand touquè tous lei malaut.
Bèn qu’acò fusse bèu, n’es pas rèn
Auprès de ce qu’ai vist dedins Betelèn.
 Quand notre roi Louis
Vint en ce pays (1),
Il trouva notre ville
Plus charmante
Que celles qu’il n’eût vu.
Il assista à l’office,
Fit la Cène après les Rameaux (2),
L’exercice
Quelque peu ;
Il fit grande joie
Quand il toucha tous les malades (3).
Bien que cela fut beau, ce n’est rien
Auprès de ce que j’ai vu dans Bethléem.

3rs coublet
Iéu ai segui la court,
Bèn que sie pas moun umour ;
Siéu estat en persouno
A Baiouno
E li ai fach un long sejour.
Iéu ai vist l’assemblado,
Lou mariage dòu rèi Louis,
Soun intrado
Dins Paris ;
M’èro avis
Qu’ère dins lou Paradis !
Bèn qu’acò fusse bèu, n’es pas rèn
Auprès de ce qu’ai vist dedins Betelèn.
 Moi, j’ai suivi la cour,
Bien que ce ne soit pas mon humeur ;
Je suis allé en personne
À Bayonne
Et j’y ai fait un long séjour.
Moi, j’ai vu l’assemblée,
Le mariage du roi Louis,
Son entrée
Dans Paris ;
Il m’était d’avis
Que j’étais dans le Paradis !
Bien que cela fut beau, ce n’est rien
Auprès de ce que j’ai vu dans Bethléem.

4e coublet
Lou mounde fai grand cas
Deis article de la pas ;
La Franço e l’Alemagno
E l’Espagno
An bouta leis armo à bas.
Pèr viéure de sei rèndo,
Un chascun met leis armo au cro.
Pèr Calèndo (4),
Près dòu fio,
Dins soun lio,
Chascun pauso cachafiò (5).
Es verai qu’acò vèn dins lou tèm
Qu’aquéu qu’a fa la pas es dins Betelèn.
 Le monde fait grand cas
Des articles de la paix ;
La France et l’Allemagne
Et l’Espagne (6)
Ont mis bas les armes.
Pour vivre de ses rentes,
Chacun met les armes au croc.
Pour Noël,
Près du feu,
Dans son lit,
Chacun fête la veille de Noël.
Il est vrai que cela vient dans le temps
Que celui qui a fait la paix est dans Bethléem.

1. Louis XIV intrèt en Avignoun lou 19 mars 1660.
2. Rampau significava à l’orìgine « raméu de rampalié ».
3. « Lou rèi ti toca, Diéu ti ressana. »
4. Calèna.
5. Pausa cachafiò : chelebrà la vèia de Calèna.
6. Alusioun à lou tratat dai Pyrenees, firmat lou 7 nouvembre 1659.

Bibliougrafìa
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, reedicioun Fr. Seguin, estampadour-editour, Avignon, 1856, p. 2-3.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2018 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Iéu ai vist lou Piemount... soubre Facebook Seguès Iéu ai vist lou Piemount... soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Iéu ai vist lou Piemount...
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Iéu ai vist lou Piemount... à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Iéu ai vist lou Piemount...

4 visitatours

 Iéu ai vist lou Piemount..., mé PHP  Valid HTML 4.01 for Iéu ai vist lou Piemount... !  Valid CSS for Iéu ai vist lou Piemount... !  Iéu ai vist lou Piemount..., mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Iéu ai vist lou Piemount...  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.