D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Revue de presse
Téléchargement

Liens
Sites amis
Partenaires
Remerciements

mail to Contact
Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Lou Bal dòu Plan dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)   Lou Bal dòu Plan in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)  
Imprimer Lou Bal dòu Plan Imprimer cette page
Envoyer Lou Bal dòu Plan Envoyer cette page à un ami
Générer PDF Lou Bal dòu Plan Générer un fichier PDF
Suivez Lou Bal dòu Plan sur Facebook  Suivez Lou Bal dòu Plan sur Plus 1  Suivez Lou Bal dòu Plan sur Twitter
Rechercher    dans le site « MTCN »  
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Festins > paroles Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes). Lundi 18 décembre 2017, saint Gatien de Tours. 
En décembre, fais du bois et endors-toi. 
 

Lou Bal dòu Plan fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
(Le Bal du Plan de Contes)
Paroles niçoises Eugène Emanuel. Traditionnel comté de Nice.

Gustav Adolf Mossa a composé une valse sur les paroles d’Eugène Emanuel.

1er couplet
Louis, lou bèu Louis, qu’embé la sièu pouchetta
Fa tresailli lou couor de touti li filletta,
          N’en souon’au Plan,
          A jà l’arquet en man, leila ! (bis)
 Louis, le beau Louis, qui, avec sa pochette (1),
Fait tressaillir le cœur de toutes les fillettes,
          En sonne (2) au Plan-de-Contes,
          Il a déjà l’archet en main, leila ! (bis)

2e couplet
Lou Plan offr’ai dansur la sièu bella parura,
L’oumbra dei castagnié, un tapis de verdura.
          Ah ! Cour’ dansas,
          Belli, venès au Plan, leila ! (bis)
 Le Plan-de-Contes offre aux danseurs sa belle parure,
L’ombre des châtaigniers, un tapis de verdure.
          Ah ! Lorsque vous dansez,
          Belles, venez au Plan-de-Contes, leila ! (bis)

3e couplet
Pichouni, noun cregnès de fà la cambarota.
Aquì, sensa dangié, si galopa, si trotta
          E se toumban,
          Sus lou mouol esquihan, leila ! (bis)
 Petites, ne craignez pas de faire la cabriole.
Ici, sans danger, on galope, on trotte
          Et si nous tombons,
          Sur (du) mou nous (nous) échinons, leila ! (bis)

4e couplet
Lu cant, lu riquiquì de la banda joioua
Reveilleran lou couor de la mèn amouroua.
          E cour’ dansan
          S’approcierà plan, plan, leila ! (bis)
 Les chants, les cris (3) de la bande joyeuse
Réveilleront le cœur de la moins amoureuse.
          Et quand nous dansons
          Elle s’approchera lentement, lentement, leila ! (bis)

5e couplet
Auprès dei bei garçoun, en sautant sus l’erbeta,
L’amour trioumferà e veirèn li fiheta
          Dire : Dansen,
          Dansen fin à deman, leila ! (bis)
 Auprès des beaux garçons, en sautant sur l’herbette,
L’amour triomphera et nous verrons les fillettes
          Dire : dansons,
          Dansons jusqu’à demain, leila ! (bis)

6e couplet
Coura vendrà la nuech, que l’oumbra serà spassa,
Si dèurèn separà ; ma embé mai de tendressa
          Coura dansan
          Li belli revendran, leila ! (bis)
 Quand viendra la nuit, que l’ombre sera épaisse,
On devra se séparer ; mais avec plus de tendresse
          Quand nous dansons
          Les belles reviendront, leila ! (bis)

7e couplet
Cad’an, au mès de Mai, embé l’erba nouvella,
Emb’ai bouissoun en flou, cour’ lou plesi n’appella,
          Louis, au Plan,
          Aurà l’arquet en man, leila ! (bis)
 Chaque année, au mois de mai, avec l’herbe nouvelle,
Avec les buissons en fleurs, quand le plaisir nous appelle,
          Louis, au Plan-de-Contes,
          Aura l’archet en main, leila ! (bis)

1. Petit violon que le maître à danser (c’est-à-dire le professeur de danse) utilisait autrefois pour donner la cadence. Cet instrument tire son nom du fait que le maître à danser le portait dans sa poche.
2. Plutôt que le verbe « jouer » (d’un instrument), c’est le verbe « sonner » qui est utilisé en musique traditionnelle, quel que soit l’instrument sonné.
3. Riquiquì : cris de joie poussés en voix de fausset.

Bibliographie
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise, Nice, éd. Delrieu et Cie, 1960, p. 264-265.

 

Retour page musique - Haut

© 2001-2017 Jean-Gabriel Maurandi.


musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Suivez « MTCN » Suivez Lou Bal dòu Plan sur Facebook Suivez Lou Bal dòu Plan sur Twitter Partagez « MTCN »
      Partage de signets  : Lou Bal dòu Plan
 Pour accéder directement au site « MTCN » :  - ajouter le bouton Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes) à la barre d’outils Google
 - ajouter aux favoris


Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes)

7 visiteurs

 Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes), avec PHP  Valid HTML 4.01 for Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes) !  Valid CSS for Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes) !  Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes), avec Firefox   Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
 Lou Bal dòu Plan (Le Bal du Plan de Contes)  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.