D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Doun Soulina dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Doun Soulina in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Doun Soulina Estampà aquela pàgina
Mandà Doun Soulina Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Doun Soulina Creà un fueiet PDF
Seguès Doun Soulina soubre Facebook  Seguès Doun Soulina soubre Plus 1  Seguès Doun Soulina soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Cansoun de mestié > parouli Doun Soulina. Dijòu 19 outobre 2017, san Rene. 
Li douçour de l’osterìa menon à l’amar de l’espicierìa. 
 

Doun Soulina aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli e mùsica de Louis Genari. Tradiciounel de la countéa de Nissa.

1 coublet
Lou bouon preire Doun Soulina,
Qu’es curat à Cantaroun,
Dau decan de l’Escarena
A reçut envidacioun
Per lou gran past de la counfirmacioun.
Tant per si emplì la pansa
Que per plas’ à Mounsignour,
Ai bouo’i vin, à la pitança,
Mourre lec a sauput fair’ òunour ;
Ma tambèn l’oura s’avança,
Au vilage cau faire retour.
 Le bon prêtre dom Soulina,
Qui est curé à Cantaron,
Du doyen de l’Escarène
A reçu [une] invitation
Pour le grand repas de la confirmation.
Autant pour s’emplir la panse
Que pour plaire à Monseigneur,
Aux bons vins, à la pitance,
Fin gourmet il a su faire honneur ;
Mais aussi l’heure s’avance,
Au village il faut faire retour.

Refren
La muleta que lou pouorta
Trota, trota, trota, trota,
Tra, ta ta, tra, ta ta, tra, ta ta, tra,
Ah que bella journada.
Entant la muleta trota,
Trota, trota, trota, trota,
Tra, ta ta, tra, ta ta, tra, ta ta, tra,
E que bella taulada !
 La petite mule qui le porte
Trotte, trotte, trotte, trotte,
Tra, ta ta, tra, ta ta, tra, ta ta, tra,
Ah ! Quelle belle journée.
(Et toujours) la petite mule trotte,
Trotte, trotte, trotte, trotte,
Tra, ta ta, tra, ta ta, tra, ta ta, tra,
Et quelle belle tablée !

2nt coublet
Denant lu siéu uès que brilon,
Tourna-mai passon lu plat :
Li raiola que resquilhon,
Lou civié tant perfumat,
Lou gros poulas que l’evesque a coupat,
Li primour que tant n’agrea
De s’en faire un plèn gamoun,
Pi la tourta qu’es de blèa
Per respèt de li tradicioun,
M’au champagne que petea
E fà crèisse l’alègre remoun.
 Devant ses yeux qui brillent,
De nouveau passent les plats :
Les raviolis qui glissent,
Le civet tant parfumé,
Le gros poulet que l’évêque a coupé,
Les primeurs qui tant nous plaisent
[Au point] de s’en faire un plein gosier,
Puis la tourte, qui est de blette
Par respect des traditions,
Avec le champagne qui pétarade
Et fait croître l’allègre tapage.

3rs coublet
Pènsa, entant que s’esperlèca,
A li siéu soupa d’aiet,
A la merlussa tròu seca,
Au couos d’aiga per la set :
De vin n’en bèu qu’à la messa e qu’un det.
Ah, se d’una grossa cura
Auguesse un jour lou proufit,
La servènta, pas madura,
Li tendria lou taulié garnit
D’antipast, de counfitura
E de doba mé de bouo’i roustit.
 Il pense, pendant qu’il se pourlèche,
À ses soupes à l’ail,
À la morue trop sèche,
Au seau d’eau pour la soif :
Du vin, il n’en boit qu’à la messe, et qu’un doigt.
Ah ! Si d’une grosse cure
Il eût un jour le profit,
La servante, pas [trop] mûre,
Lui tiendrait la table garnie
D’entrées, de confitures
Et de daubes avec de bons rôtis.

4e coublet
Ma qu saup s’es la civada,
O l’estable o ’n repoumpèu,
Denant la gleia arribada
La muleta aqui, tant lèu,
Ti mand’ en l’ària un gran còu de rastèu.
Em’ au crèp que si devina,
Chavirat coum’ un gros fai,
Nouostre brave Doun Soulina,
Au mitan dei siéu bei pantai,
Pic’ en terra de l’esquina,
Sensa màncou poudé dire : Aih !
 Mais qui sait si c’est l’avoine,
Ou l’étable ou un obstacle (cahot),
Devant l’église arrivée
La petite mule, ici, très vite,
T’envoies en l’air un grand coup de râteau (1).
Avec la détonation que l’on devine,
Chaviré comme un gros fardeau,
Notre brave dom Soulina,
Au milieu de ses beaux rêves,
Tombe à terre sur l’échine,
Sans seulement pouvoir dire : Aïe !

Darrié refren
Courron, courron li vesina,
Courron toui lu parrouquian,
Tra, ta ta, tra, ta ta, tra, ta ta, tra,
Ah ! Bèu Diéu cèn qu’arriba ?
L’ausson, li cascon la giba,
Ma éu di, remerciant :
« Bouoni frema, sias bèn bravi,
Tant-tout-un m’en calavi (2). »
 Elles courent, elles courent les voisines,
Ils courent tous les paroissiens,
Tra, ta ta, tra, ta ta, tra, ta ta, tra,
Ah ! Bon Dieu, qu’est-ce qui arrive ?
Ils l’haussent (le relèvent), lui secouent (frictionnent) la bosse,
Mais lui dit, remerciant :
« Bonnes femmes, vous êtes bien braves,
De toute façon, je m’en descendais. »

1. 
2. 

Bibliougrafìa
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise (Antoulougìa de la cansoun nissarda), Nice, ed. Delrieu e Cia, 1960, p. 66-67.
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) e d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice (Antoulougìa de la cansoun de la countéa de Nissa), Nice, Serre éditeur, coulecioun « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 98-99.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2017 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli pais nissart, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Doun Soulina soubre Facebook Seguès Doun Soulina soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Doun Soulina
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Doun Soulina à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Doun Soulina

4 visitatours

 Doun Soulina, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Doun Soulina !  Valid CSS for Doun Soulina !  Doun Soulina, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Doun Soulina  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.