D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Lei mage dins Jerusalèn dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Lei mage dins Jerusalèn in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Lei mage dins Jerusalèn Estampà aquela pàgina
Mandà Lei mage dins Jerusalèn Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Lei mage dins Jerusalèn Creà un fueiet PDF
Seguès Lei mage dins Jerusalèn soubre Facebook  Seguès Lei mage dins Jerusalèn soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Lu nouvé de Prouvença > parouli Lei mage dins Jerusalèn. Dissata 20 julhet 2019, santa Marina. 
Se un Nissart voulès menchounà, diès-li la verità. 
 

Lei mage dins Jerusalèn aria (fueiet Midi) particieou de l’aria , (bis) aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli e mùsica de Nicolas Saboly, dich Micoulau Sabòli. Tradiciounel de Prouvença.
Sus l’aria Non, je ne vous le dirai pas (Noun lou vous dirai).

Micoulau Sabòli a proupausat doui versioun d’aquestou nouvé, que la premiera es sus l’ària Non, je ne vous le dirai pas (Noun lou vous dirai).

Aquestou nouvé fouguèt publicat en 1670 dins lou 4e caié, mé lou nùmero 31. Es part dòu cicle Histori de la naissenso dou Fis de Diou que coumprende lu set nouvè dòu n° 25 à lou n° 31.

1 coublet
Lei mage dins Jerusalèn
An demandat à proun de gènt :
« Dounas-nous de nouvello
D’un rèi qu’es na li a pas lontèm :
Avèn vist soun estello. »
 Les rois mages dans Jérusalem
Ont demandé à beaucoup de gens :
« Donnez-nous des nouvelles
D’un roi qui est né il y a pas longtemps :
Nous avons vu son étoile. »

2nt coublet
Lou rèi Erodes a grand pòu
E touto la vilo s’esmòu
De vèire de gènt sage
Que cercon un rèi dei Jusiòu
Qu’es nat au vesinage.
 Le roi Hérode a grand peur
Et toute la ville s’émeut
De voir des gens sages
Qui cherchent un roi des Juifs
Qui est né dans le voisinage.

3rs coublet
Erodes lei mando souna,
Li fai signe de s’enana ;
Li dis, sus sa partènço :
« Cercas-m’aquéu rèi nouvèu-na
E fasès diligènço !
 Hérode les envoie demander,
Il leur fait signe de s’en aller ;
Il leur dit, sur son départ :
« Cherchez-moi ce roi nouveau-né
Et faites diligence !

4e coublet
« Quand aurés trouva lou Petit,
Fasès que vengués m’averti ;
Pèr li ana rèndre òumage,
Aussitost me veirés parti
Em’un grand équipage. »
 « Quand vous aurez trouvé le Petit,
Faites que vous veniez m’avertir ;
Pour aller lui rendre hommage,
Aussitôt vous me verrez partir
Avec un grand équipage. »

5e coublet
A la fin, lei mage s’envan
E l’estello marcho davan :
Rèn de plus amirable !
Pèr li moustra vount es l’Enfant,
S’arrèsto sus l’estable.
 À la fin, les mages s’en vont
Et l’étoile marche devant :
Rien de plus admirable !
Pour leur montrer où est l’Enfant,
Elle s’arrête au-dessus de l’étable.

6e coublet
Soun descendu de sei camèu,
An adoura lou rèi nouvèu,
Li an òufert, à sa guiso,
Tout lou plus rare e lou plus bèu
Qu’avien dins sei valiso.
 Ils sont descendus de leurs chameaux,
Ont adoré le roi nouveau,
Lui ont offert, à sa guise,
Tout le plus rare et le plus beau
Qu’ils avaient dans leurs valises.

7e coublet
Vautre que sias tous gènt de sèn,
Counsideras bèn lei présent
Qu’an fach au rèi de glòri :
L’or e la mirro emé l’encèn
Metran fin à l’istòri.
 Vous autres qui êtes tous gens de [bon] sens,
Considérez bien les présents
Qu’ils ont fait au roi de gloire :
L’or et la myrrhe avec l’encens
Mettront fin à l’histoire (1).

1. L’or e la mirro emé l’encèn | Metran fin à l’istòri : aquèstou vers moustron qu’aquì fini lou cicle Histori de la naissenso dou Fis de Diou que coumprende lu set nouvè dòu n° 25 à lou n° 31.

Bibliougrafìa
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, reedicioun Fr. Seguin, estampadour-editour, Avignon, 1856, p. 37.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2019 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Lei mage dins Jerusalèn soubre Facebook Seguès Lei mage dins Jerusalèn soubre Twitter Partagiès « MTCN »
     Partage de sìgnou  : Lei mage dins Jerusalèn
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Lei mage dins Jerusalèn à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Lei mage dins Jerusalèn

6 visitatours

 Lei mage dins Jerusalèn, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Lei mage dins Jerusalèn !  Valid CSS for Lei mage dins Jerusalèn !  Lei mage dins Jerusalèn, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Lei mage dins Jerusalèn  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.