D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Li Castagna dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Li Castagna in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Li Castagna Estampà aquela pàgina
Mandà Li Castagna Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Li Castagna Creà un fueiet PDF
Seguès Li Castagna soubre Facebook  Seguès Li Castagna soubre Plus 1  Seguès Li Castagna soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Cants poupular > parouli Li Castagna. Dilun 18 decembre 2017, san Gatien. 
Lou plus pichoun mestié nourrisse soun mestre. 
 

Li Castagna aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli e mùsica de Georges Delrieu. Tradiciounel de la countéa de Nissa.



Li Castagna

Aquarela de Gustav Adolf Mossa pareissut dins Souta l’oulivié, de Georges Delrieu e Henri Carol, editour Delrieu fraires, per ilustrà Li Castagna.
 1 coublet          
Cuhiès a tai la frucha
Dai espès castagnié,
L’atroverrias destrucha
Venguessias tròu tardié.
À Santa Catarina
Lou miéu paigran diguèt :
« Castagna fan farina,
Fiha pou fà dejèt. »
 Cueillez à point le fruit
Des épais châtaigniers,
Vous le trouveriez détruit
Si vous veniez trop tard.
À Sainte-Catherine
Mon grand-père disait :
« Les châtaignes font farine,
La fille peut faire déchet. »

Refren          
Fès cueire de castagna
Per festejà l’autoun ;
Pourta n’en de cavagna
N’en cau un gros mouloun.
Boulegas la sartàia,
De fenoui au pairòu,
De gotou sus la touàia
M’un tomou de vin nòu.
 Faites cuire des châtaignes
Pour fêter (1) l’automne ;
Portez-en des paniers,
Il en faut un gros tas.
Remuez la poêle à frire,
[Mettez] du fenouil au chaudron,
Des verres sur la nappe
Avec une bouteille (2) de vin nouveau.

2nt coublet          
Una fiha
     Bella, magara laida,
     Caduna a soun courpet.
     L’airis vous crida : « Gàida ! »
     Se li mandas lu det.
     Se, per cas, calignaire
     Afougat siès vengut,
     Avesina-vous gaire :
     Se tocas, siès pougnut !
 Une fille
     Belle, peut-être laide,
     Chacune a son petit péché (3).
     La bogue vous crie : « Attention ! »
     Si vous lui envoyez les doigts.
     Si, par hasard, [en] amoureux
     Étourdi (4) vous êtes venu,
     Ne vous avoisinez guère :
     Si vous touchez, vous êtes (5) piqué !

3rs coublet          
Un vièi
     De fouora la castagna
     Pouorta lusènt mantéu ;
     Mai d’un còu la magagna
     Duèrme souta la pèu.
     Un jouve aima ’na fiha,
     Li plas, a bèn rasoun.
     Ma coura la si piha,
     Ientra ’n diau à maioun.
 Un vieux
     À l’extérieur, la châtaigne
     Porte un manteau luisant ;
     Plus d’une fois l’avarie (6)
     Dort sous la peau.
     Un jeune aime une fille,
     Elle lui plaît, il a bien raison.
     Mais quand il se la prend (7),
     Il entre un diable à la maison.

4e coublet          
Un ome
     De castagna – s’en trova ! –
     Si laisson rèn cuhi ;
     Dòu bastoun fès la prova
     E li pourrès durbì.
     Se la frema es testeta,
     Se vòu menà maioun,
     S’un jour lou tron vous peta :
     Pihas lou balandroun !
 Un homme
     Des châtaignes – on en trouve ! –
     Ne se laissent pas cueillir ;
     Du bâton faites l’essai
     Et vous pourrez les ouvrir.
     Si la femme est têtue,
     Si elle veut mener la maison,
     Si un jour le tonnerre vous explose :
     Prenez le « bâton à faire danser (8) » !

1. En francès, festà.
2. Un « tòmou » = tré litre, cf. La Miéu Bella Nissa.
3. De « courpa ».
4. En francès, estourdit, espensierat.
5. La naracioun esita entre la 2a persona dòu singulié (« siès vengut », « siès pougnut ») e la 2a persona dòu plural (« vous crida », « mandas », « tocas »).
6. Cf. Lu Pastourèu e Lo Fantome Pellegrin.
7. La si piha per spousa.
8. De balandrin, balandrinà.

Bibliougrafìa
     • Delrieu (Georges), Anthologie de la chanson niçoise (Antoulougìa de la cansoun nissarda), Nice, ed. Delrieu e Cia, 1960, p. 70-71.
     • Tosan (Albert), Princivalle (Gaël) e d’Hulster (Frédéric), Anthologie de la chanson du comté de Nice (Antoulougìa de la cansoun de la countéa de Nissa), Nice, Serre editour, coulecioun « Encyclopædia niciensis – Patrimoine régional », vol. III, 2001, p. 82-83.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2017 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Li Castagna soubre Facebook Seguès Li Castagna soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Li Castagna
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Li Castagna à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Li Castagna

7 visitatours

 Li Castagna, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Li Castagna !  Valid CSS for Li Castagna !  Li Castagna, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Li Castagna  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.