D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Diéu vous gard’, noste mèstre dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Diéu vous gard’, noste mèstre in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Diéu vous gard’, noste mèstre Estampà aquela pàgina
Mandà Diéu vous gard’, noste mèstre Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Diéu vous gard’, noste mèstre Creà un fueiet PDF
Seguès Diéu vous gard’, noste mèstre soubre Facebook  Seguès Diéu vous gard’, noste mèstre soubre Plus 1  Seguès Diéu vous gard’, noste mèstre soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Lu nouvé de Prouvença > parouli Diéu vous gard’, noste mèstre. Dissata 18 aoust 2018, santa Elèna o Lèna. 
Quand lou Nort soufla, rampònchou e spinas. 
 

Diéu vous gard’, noste mèstre aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli de Nicolas Saboly, dich Micoulau Sabòli. Tradiciounel de Prouvença.
Dialogo dòu mèstre e dòu pastre
Sus l’aria Ce n’est qu’un badinage.

Aquestou nouvé fouguèt publicat en 1669 dins lou 2nt caié, mé lou nùmero 16.

1 coublet
Lou pastre
     Diéu vous gard’, noste mèstre,
     Cercas un autre bergié ;
     Iéu lou vole plus èstre,
     Vous demande moun counjiet.
Lou mèstre
     Tu te sies bèn lèu gasta :
     La jouinesso
     Mau apresso
     Demando rèn que la liberta.
 Le berger
     Dieu vous garde, notre maître,
     Cherchez un autre berger ;
     Moi, je ne veux plus l’être,
     Je vous demande mon congé.
Le maître
     Tu t’es bien vite gâté :
     La jeunesse
     Mal approchée
     Ne demande rien que la liberté.

2nt coublet
Lou pastre
     Ves’ eici l’enventàri
     De tout ce qu’es au troupèu ;
     Se counten lou bestiàri,
     Mancara pas uno pèu.
Lou mèstre
     Lou bonjour que m’as douna
     Taravello
     Ma cervello ;
     Digo-me dounc vounte vos ana.
 Le berger
     Voici l’inventaire
     De tout ce qui est au troupeau ;
     Si nous comptons les bestiaux,
     Il ne manquera pas une peau.
Le maître
     Le bonjour que tu m’as donné
     Tourmente
     Ma cervelle ;
     Dis-moi donc où tu veux aller.

3rs coublet
Lou pastre
     Iéu m’en vau faire un viage
     Au païs de Betelèn.
     Dounas-m’un pau mei gage,
     Ai besoun de moun argent.
Lou mèstre
     Aqui passon quand s’envan !
     D’ourdinàri
     Lou salàri
     Se pago pas qu’à la fin de l’an.
 Le berger
     Moi, je m’en vais faire un voyage
     Au pays de Bethléem.
     Donnez-moi un peu mes gages,
     J’ai besoin de mon argent.
Le maître
     Ici ils passent quand ils s’en vont (1) !
     D’ordinaire
     Le salaire
     Ne se paie qu’à la fin de l’an.

4e coublet
Lou pastre
     Mèstre, cresès un sage,
     Venès-vous-en emé iéu ;
     Vous aurés l’avantage
     D’adoura lou Fiéu de Diéu.
Lou mèstre
     Me voudriés proun debita
     Quauco bourlo,
     Marrit chourlo !
     N’es pas à iéu que n’en fau counta.
 Le berger
     Maître, croyez un sage,
     Venez-vous-en avec moi ;
     Vous aurez l’avantage
     D’adorer le Fils de Dieu.
Le maître
     Tu voudrais bien me débiter
     Quelque bourde,
     Mauvais aide-valet (2) !
     Ce n’est pas à moi qu’on peut en raconter.

5e coublet
Lou pastre
     Es fort bèn véritable
     Que lou pichot innoucènt
     Es na dins un estable
     Qu’es auprès de Betelèn.
Lou mèstre
     Que lou Fiéu de Diéu sie na ?
     Pèr lou crèire,
     Lou fau vèire ;
     Iéu pode pas me l’imagina.
 Le berger
     Il est fort bien vrai
     Que le petit innocent
     Est né dans une étable
     Près de Bethléem.
Le maître
     Que le Fils de Dieu soit né ?
     Pour le croire,
     Il faut le voir ;
     Moi, je ne peux pas l’imaginer.

6e coublet
Lou pastre
     Veici mei camarado
     Que me vènon averti
     Que la luno es levado,
     Que toutaro fau parti.
Lou mèstre
     Anaren dounc tous ensèn :
     La coumpagno,
     En campagno,
     Vounte qu’anen fai toujour grand bèn.
 Le berger
     Voici mes camarades
     Qui viennent avertir
     Que la lune est levée,
     Que tout à l’heure il faut partir.
Le maître
     Nous irons donc tous ensemble :
     La compagnie,
     En campagne,
     Où que nous allions fait toujours grand bien.

1. Voulent à dire que lu pastre vènon mi veire aquì denan de s’en anà.
2. Chourlo, ajuda-varlet, pichìn garçoun qu’estaca li garba e que versa da bèure à lu missounaire.

Bibliougrafìa
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, reedicioun Fr. Seguin, estampadour-editour, Avignon, 1856, p. 21.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2018 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Diéu vous gard’, noste mèstre soubre Facebook Seguès Diéu vous gard’, noste mèstre soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Diéu vous gard’, noste mèstre
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Diéu vous gard’, noste mèstre à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Diéu vous gard’, noste mèstre

4 visitatours

 Diéu vous gard’, noste mèstre, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Diéu vous gard’, noste mèstre !  Valid CSS for Diéu vous gard’, noste mèstre !  Diéu vous gard’, noste mèstre, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Diéu vous gard’, noste mèstre  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.