D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
ària (fueiet Midi) particieou de l’ària
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Istòria
Lèssicou
Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
L’Iver dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   L’Iver in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà L’Iver Estampà aquela pàgina
Mandà L’Iver Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF L’Iver Creà un fueiet PDF
Seguès L’Iver soubre Facebook  Seguès L’Iver soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Cants poupular > parouli L’Iver. Dimècre 28 outobre 2020, san Simoun e Jude. 
Au mes d’outobre, qu a pas de mantèu que lou si cerque ben lèu. 
 

L’Iver
Parouli da Eugène Emanuel. Tradiciounel de la countéa de Nissa.

1 coublet
Fa freï. L’iver destende su la plana
Lo sièu mantèu tan blanc e tan pelat.
E l’aquilon, furious, descadenat,
Ven menaçà la mièu pàura cabana.
         Venès toui près dou fugaïron,
         Don la rama petilla
         E la flamma jà brilla,
         Bravà la nèu e l’aquilon.
 Il fait froid. L’hiver étend sur la plaine
Son manteau si blanc et si pelé (1).
Et l’aquilon (2), furieux, déchaîné,
Vient menacer ma pauvre cabane.
         Venez tous près de l’âtre,
         Où la ramée pétille
         Et la flamme déjà brille,
         Braver la neige et l’aquilon.

2nt coublet
Fa pena a véire en la nuostra campagna,
Ren de verdura e ren per rallegrà ;
Lu passeron non s’àudon plus cantà,
Non li a plus ni bousquet ni baragna.
         Ah ! Venès près dou fugaïron,
         Don la rama petilla
         E la flamma jà brilla,
         Bravà la nèu e l’aquilon.
 Ça fait peine à voir dans notre campagne,
Plus de verdure et rien pour [nous] réjouir ;
Les passereaux ne s’entendent plus chanter,
Il n’y a plus ni bosquet ni hallier.
         Ah ! Venez près de l’âtre,
         Où la ramée pétille
         Et la flamme déjà brille,
         Braver la neige et l’aquilon.

3rs coublet
Oh ! Quanti fes, una banda joïoua
Ven visità la chambra de Martin ;
Rïen, cantan jusqu’àu nouvèu matin,
Tout en vuan quàuca buona poussoua.
         E, groupat près dou fugaïron,
         Don la rama petilla
         E la flamma jà brilla,
         Bravan la nèu e l’aquilon.
 Oh ! Combien de fois, une bande joyeuse
Vint visiter la chambre de Martin (3) ;
Riant, chantant jusqu’au nouveau matin,
Tout en vidant quelques bonnes « potions (4) »
         Et, groupés près de l’âtre,
         Où la ramée pétille
         Et la flamme déjà brille,
         Bravons la neige et l’aquilon.

4e coublet
Nevava, un soir : la tourmenta era fuorta.
Un voyajur venguèt a m’emplorà
En mi dien : « Durbèmi, per pietà,
Que vàu mouri de freï a vuostra puorta !
         — Intras, li digueri, a maïon,
         Don la rama petilla
         E la flamma jà brilla,
         Partagen soupa e fugaïron ! »
 Il neigeait, un soir : la tourmente était forte.
Un voyageur vint à m’implorer
En me disant : « Ouvrez-moi, par pitié,
Que je vais mourir de froid à votre porte !
         — Entrez, je lui dis, dans la maison,
         Où la ramée pétille
         Et la flamme déjà brille,
         Partageons soupe et âtre ! »

1. Pelat : voulent à dire « vegetacioun rara o dessecata ».
2. Aquiloun : (pouèticou) lou vent que boufa dòu nort, per esemple la tramountana, la mountanièra, lou vent soubran...
3. Martin : masquera dòu païsan nissart que Eugène Emanuel a entroducha en li sièu comedia per lou Teatrino Martiniano.
4. Poussoua : bessai poucioun, o pousso ; es l’idèa de bèure de bouon gotou.

Bibliougrafìa
• revue Armanac niçart, Nice, 1904, p. 44.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2020 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès L’Iver soubre Facebook Seguès L’Iver soubre Twitter Partagiès « MTCN »
     Partage de sìgnou  : L’Iver
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun L’Iver à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
L’Iver

4 visitatours

 L’Iver, mé PHP  Valid HTML 4.01 for L’Iver !  Valid CSS for L’Iver !  L’Iver, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 L’Iver  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.