D’argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d’or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d’une mer d’azur mouvant de la pointe et ondée d’argent.

Escaufestre
Plan dòu sit

Presentaciéou
Si circoustança
Si dansa
S’estrumèns
aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Mùsica dòu MIDI !
Si autour
Sou cinemà
Bibliougrafìa
Discougrafìa

Telecargamén

Liams
Coumpàgnous
Remerciaméns

mail to Per n’escrieure
A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)Mùsica tradiciounella de la countéa de Nissa
Ça ! menen rejouïssènço dans Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)   Ça ! menen rejouïssènço in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)   
Estampà Ça ! menen rejouïssènço Estampà aquela pàgina
Mandà Ça ! menen rejouïssènço Mandà aquela pàgina à un amic
Creà PDF Ça ! menen rejouïssènço Creà un fueiet PDF
Seguès Ça ! menen rejouïssènço soubre Facebook  Seguès Ça ! menen rejouïssènço soubre Plus 1  Seguès Ça ! menen rejouïssènço soubre Twitter
Recercà    dintre lou sit « MTCN »  
 Sias aquì : Acuèi > Mùsica dòu MIDI ! > Lu nouvé de Prouvença > parouli Ça ! menen rejouïssènço. Dissata 18 aoust 2018, santa Elèna o Lèna. 
Piquet e taroc noun soun mai ientrat en la testa d’un bardot. 
 

Ça ! menen rejouïssènço aria (fueiet Midi) particieou de l’aria , (bis) aria (fueiet Midi) particieou de l’aria
Parouli e mùsica de Nicolas Saboly, dich Micoulau Sabòli. Tradiciounel de Prouvença.
Sus l’aria Quand vous serez, etc.

Nicolas Saboly a proupausat doui versioun d’aquestou nouvé, que la premiera es sus l’ària Quand vous serez, etc. (Coura serès...). Lou 2nt coublet si referi à lu sedicioun e li lutta sanguenous que si soun passat à Avignoun de 1652 à 1665, counouissut mé lou noum de « Fronde avignonaise » o « lutta dei Pevoulins e dei Pessugaux ». Vèire tamben Viven urous e countènt.

Aquestou nouvé fouguèt publicat en 1668 dins lou 1é caié, mé lou nùmero 7.

1 coublet
Ça ! menen rejouïssènço,
Fasen fèsto dòu bonur
Que nous porto la neissènço
De Jèsu noste Sauvur
E perden la souvenènço
De nòstei darnié malur. (bis)
 Çà ! Menons réjouissance,
Faisons fête au bonheur
Que nous apporte la naissance
De Jésus, notre Sauveur,
Et perdons le souvenir
De nos derniers malheurs. (bis)

2nt coublet
Erian dins un grand desordre
E lou voulian bèn ansin ;
Sounjavian rèn qu’à nous mordre
L’un l’autre coume de chin.
Sènso Diéu que li a mes ordre,
N’en vesian jamai la fin. (bis)
 Nous étions dans un grand désordre
Et nous le voulions bien ainsi ;
Nous ne songions qu’à nous mordre
L’un l’autre comme des chiens.
Sans Dieu qui y a mis de l’ordre,
Nous n’en aurions jamais vu la fin. (bis)

3rs coublet
Se sian foro la misèro,
Grand Diéu ! lou devèn qu’à vous.
Avès fa noste Sant Pèro
Sage, bon, clemènt e dous,
Que n’a ni fèu ni coulèro
E que n’es pas rigourous. (bis)
 Si nous sommes sortis de la misère,
Grand Dieu, nous ne le devons qu’à vous.
Vous avez fait notre Saint père (1)
Sage, bon, clément et doux,
Qui n’a ni feu ni colère
Et qui n’est pas rigoureux (2). (bis)

4e coublet
Avèn tan de temouniage
De sa bono voulounta
Que lei vilos e vilage
Que soun dedins lou coumtat
Auran segur l’avantage
De se vèire bèn trata. (bis)
 Nous avons tant de témoignages
De sa bonne volonté
Que les villes et villages
Qui sont dans le comté (3)
Auront, c’est sûr, l’avantage
De se voir bien traités. (bis)

5e coublet
Preguen dounc l’Agnèu qu’esfaço
Toutei nòstei mancamen.
Que counserve dins sa graço
Noste bon papo Clement
E que li garde sa plaço
Au dessus dòu fiermamen. (bis)
 Prions donc l’Agneau qui efface
Tous nos manquements.
Qu’il conserve dans sa grâce
Notre bon pape Clément (4)
Ei qu’il lui garde sa place
Au-dessus du firmament. (bis)

1. Lou papa darieramen elegit.
2. Rigourous, dur, rìgide...
3. Lou Countat Venaissin mé Avignoun apartenèt à lu papa de 1274 à 1791.
4. Jules de Rospigliosi, que fouguèt elegit papa lou 20 jugne 1667, mé lou noum de Clement IX.

Bibliougrafìa
     • Saboly (Nicolas), Recueil des noëls composés en langue provençale, 1668-1674, reedicioun Fr. Seguin, estampadour-editour, Avignon, 1856, p. 10-11.

 

Retour à la pàgina mùsica - Aut

© 2001-2018 Jouan-Gabrièu Maurandi.


musicas tradiciounelli countea de Nissa, fifre

Seguès « MTCN » Seguès Ça ! menen rejouïssènço soubre Facebook Seguès Ça ! menen rejouïssènço soubre Twitter Partagiès « MTCN »
      Partage de sìgnou  : Ça ! menen rejouïssènço
 Per achèdre diretamen à lou sit « MTCN » :  - ajustà lou boutoun Ça ! menen rejouïssènço à la vouòstra barra d'autis Google
 - ajustà à lu favourit


Si trouvas aquela pàgina interessanta, poudès plaçà un liam vers éla. Simplamen coupià-coulà lou code aqui souta dins lou vouòstre sit (Ctrl+C per coupià), cen que dounarà acò :
Ça ! menen rejouïssènço

5 visitatours

 Ça ! menen rejouïssènço, mé PHP  Valid HTML 4.01 for Ça ! menen rejouïssènço !  Valid CSS for Ça ! menen rejouïssènço !  Ça ! menen rejouïssènço, mé Firefox   Counchecioun sit jean gabriel maurandi, creation sites internet de musica  
 Ça ! menen rejouïssènço  Aquel site respeta lou drech d’autour. Lu titre proupausat son dintre lou doumène public. Lur realisacioun es en la forma de sequensamen dins de fueiets Midi e noun en la forma de mùsica ouriginala ; noun son ni interpretat ni prouduch per li artista. Lu drech dai autour dei obra encara proutegiat, reprouduch dintre aquel site mé lur autourisacioun, son reservat. Echètou autourisacioun, touta utilisacioun de la toutalità dòu material multimedia mes à dispousicioun dintre lou site « MTCN » autre que la reprouducion e la counsultacioun individuali e privadi es interdich.
Minga animau es estat estrapassat durant la counchecioun d’aquèstou sit. Pura, ai mangiat de bèi còu de vianda.