D'argent à une aigle de gueules, au vol abaissé, membrée, becquée et couronnée d'or, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent.

Avertissement
Plan du site

Prélude
Les circonstances
Les danses
Les instruments
fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel
Musique du MIDI !
Les auteurs
Le cinéma
Bibliographie
Discographie

Glossaire musique
Histoire
Lexique
Les prénoms
Revue de presse
Téléchargement

Remerciements

Au fifre niçois - Les traditions musicales du comté de Nice (MTCN)Musique traditionnelle du comté de Nice
Le métissage dans les musiques traditionnelles du comté de Nice dins A lou fifre nissart - Li tradicioun musicali de la countéa de Nissa (MTCN)
Le métissage dans les musiques traditionnelles du comté de Nice in About fife from Nice - The musical traditions from County of Nice (MTCN)
 Vous êtes ici : Accueil > Musique du MIDI ! > Métissage. Lundi 6 février 2023, saint Gaston. 
À la Saint-Gaston, surveille tes bourgeons. 
 

Les traditions musicales du comté de Nice : Introduction - Métissage
Chants populaires - Chansons animalières - Chansons galantes - Chansons de métiers
Chansons engagées, politiques, sociales et satiriques - Chansons contemporaines
Airs du carnaval de Nice - Airs de circonstance - Danses en couple - Danses à figures - Farandole - Festins - Rondes de mai
Musique des enfants
Carillons et glas - Musique sacrée et religieuse - Noëls du comté de Nice - Sanctuaires

Aperçu des musiques traditionnelles du Midi : L’Occitanie - Airs du carnaval de Limoux
Le Piémont - La Provence - Noëls de Provence

D’autres horizons

musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole

Légende (cliquer sur les icônes, à gauche de chaque titre, pour accéder aux fichiers correspondants) :
 Ecouter le fichier Midi de cet air traditionnel pour fifre et tambourfichier MIDI « fifre et tambours » (a)(b)(c). fichier Midi de cet air traditionnel pour brass band ou fanfare de cuivresfichier MIDI « fanfare » (a)(b)(c). fichier Midi de cet air de musique traditionnellefichier MIDI « autres instruments » (a)(b)(c).                         
partition de l'air traditionnelpartition : les fichiers sont au format PDF (b)(c).Paroles de cette chanson traditionnelleparoles.
Les fichiers MIDI et les fichiers partitions sont téléchargeables en totalité depuis la page Téléchargement.
(a) La qualité sonore sera meilleure si votre ordinateur est directement relié à une chaîne Hi-Fi.
(b) Sauf indication contraire, les arrangements et harmonisations sont de J.-G. Maurandi.
(c) Ces fichiers et leur contenu sont © 2001-2023 Jean-Gabriel Maurandi.
Métissage

1. Circulation des idées musicales
2. Air Adieu, pauvre Carnaval
3. Airs Li Courdelli (Lei Courdello), El Desembre congelat (La Nit de Nadal), Allons, bergers, partons tous...
4. Interpénétration des genres musicaux (cross-over)

Circulation des idées musicales

La circulation des idées n’est pas une notion uniquement contemporaine. Pas plus que d’autres territoires, le comté de Nice n’était enclavé, isolé : de tous temps, il a participé au brassage musical occidental. À l’exemple de la farandole et de la monferrina piémontaise qui se sont diffusées jusqu’en Bretagne à l’occasion des guerres de l’Empire, les « timbres » voyageaient de pays en régions, et aussi de genres en genres. Mais il n’est pas toujours aussi facile de suivre les itinéraires suivis par ces airs, adoptés et assimilés par de nombreux fonds traditionnels.

À quelques variantes près, le « timbre » de la Farandole niçoise est connu dans tout le littoral méditerranéen, du Languedoc au comté de Nice. Dans son Manuel moderne de fifre traditionnel, Jean-Michel Lhubac en publie deux versions : la Farandole du Clapas, issue du fonds sud-catalan, et le branle des Cornards, chanson carnavalesque du Bousquet-d’Orb (Hérault).

L’air du refrain dans Lou Festin dei verna se retrouve à l’identique en Belgique dans Saint Fiacre aux artichauts, une chanson traditionnelle du sud de la Wallonie.

Quant à l’air de la Farandoulo dei tarascaire (Farandole des tarascaire, ou « Farandole provençale »), il est encore bien perceptible dans un noël alsacien.

Exemple : Adieu, pauvre Carnaval

Ainsi, le timbre répandu dans toute l’Occitanie sous le nom d’Adièu paure Carneval est connu en Auvergne sous le nom d’air d’Albanese daté du XVIIIe siècle, ainsi qu’en Bretagne où il est employé dans le cantique O soñjal en hon pec’hejoù... Ce timbre est attribué soit à Giovanni Battista Pergolesi, soit à Égide Joseph Ignace Antoine Albanese, compositeurs du XVIIIe siècle, dont l’un ou l’autre a mis en musique le poème Les Tendres Souhaits (ou Les Souhaits), plus connu par son premier vers : « Que ne suis-je la fougère... ». Le comté de Nice se l’est approprié dans un noël. Un avatar récent de ce timbre est le générique de fin de l’émission télévisée Bonne nuit, les petits.

Exemple : Allons, bergers, partons tous - Li Courdelli (Lei Courdello) - El Desembre congelat (La Nit de Nadal)...

Autre exemple : le timbre utilisé en Provence dans la danse-jeu Li Courdelli ou Lei Courdello (Les Lacets), et connu dans le villancico (noël) du fonds catalan sous le nom El Desembre congelat (Décembre congelé) ou La Nit de Nadal (La Nuit de Noël), se retrouve dans :
 
  • un cantique de Noël (Allons, bergers, partons tous ou Quand Dieu naquit à Noël) ;
  • plusieurs chansons satiriques à la Révolution française (Le Grand Projet, La Guillotine, Nous conserverons le roi) ;
  • une chanson à boire (Quand la mer Rouge apparut) ;
  • des chants de métier des morutiers normands (Faut avoir du courage, La Pêche à la morue) ;
  • plusieurs noëls français pour orgue des XVIIe et XVIIIe siècles :
    – Bon Joseph, écoute moi (Nicolas Chédeville),
    – Noël n°10 du Livre d’orgue (Louis Claude Daquin, ou d’Aquin),
    – Où s’en vont ces gais bergers ? (Claude Balbastre, Marc-Antoine Charpentier),
    – Quand Jésus naquit à Noël (Claude Balbastre) ;
  • ou des noëls traditionnels régionaux :
    – Allons, bergers (Béarn, Gascogne),
    – Les Bergers de Bethléem (Québec, Canada),
    – Que chacun s’arme soudain ;
  • des vaudevilles :
    – opéra comique Le Bouquet du roi (Jean Joseph Vadé), air « C’est savoir se retourner... »,
    – comédie Les Républicains français, ou La Soirée du cabaret, air « Sachez que mon goût... »,
    – comédie La Revanche forcée (Jacques Marie Deschamps),
    – cantate profane La Tentation de saint Antoine, air « Le saint, craignant de pécher ».
  • Voir également Le cinéma.

    fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel Paroles de cette chanson traditionnelle Le Grand Projet (1791). Chanson satirique ayant connu un succès certain pendant la Révolution française, qui visait Condorcet, l’homme à projets, et Danton, le tyran. Paroles François Marchant, séquencement Midi par J.-G. Maurandi.
    Paroles de cette chanson traditionnelle « La Guillotine » ou « C’est un coup que l’on reçoit » (1789), chanson satirique visant la machine du député Guillotin.
    Paroles de cette chanson traditionnelle « Nous conserverons le roi ». La souveraineté dévolue au peuple par la Constitution de 1791. Paroles François Marchant.
    Nouvé grassenc (Noël grassois).
    Paroles de cette chanson traditionnelle La Pêche à la morue, chant de métier des morutiers normands, tiré de Drôleries sur le Pollet et les Polletais (ou « manuscrit du Pollet » daté de 1842) qui décrit la vie dans ce quartier maritime de Dieppe. Faut avoir du courage, autre chant de métier sur le même timbre, servait à virer au guindeau sur les terre-neuvas fécampois. Traditionnel Normandie.
    Paroles de cette chanson traditionnelle Quand la mer Rouge apparut, ou C’est notre grand-père Noé, chanson à boire extraite d’un vaudeville du XVIIe siècle. Semble être la première occurence connue du timbre.
    Paroles de cette chanson traditionnelle Sachez que mon goût..., chanson extraite de la comédie Les Républicains français, ou La Soirée du cabaret. Paroles Joseph Quesnel.
    Paroles de cette chanson traditionnelle Le saint, craignant de pécher, partie de la cantate La Tentation de saint Antoine.

    Interpénétration des genres musicaux

    À cette circulation géographique et temporelle, il faut bien sûr ajouter l’interpénétration des différents genres (le cross-over, déjà !). Par exemple, des airs extraits d’opéras ou d’opérettes sont passés dans la musique traditionnelle du comté de Nice (ainsi que dans les musiques des fecos du carnaval de Limoux) :
     
  • ainsi, L’Elisir d’amore (L’Élixir d’amour, 1832) par Gaetano Donizetti a fourni le thème d’une polka, tirée de la barcarolle Io son ricco, e tu sei bella (Dulcamare/Adina) et de l’air Ei corregge ogni difetto (Dulcamara) ;
  • ou encore, l’air « Quand on est fille, hélas ! » extrait de l’opéra-comique Le Cheval de bronze (D. F. Esprit Auber, 1835) se retrouve dans la chanson La Miéu Bella Nissa ;
  • le dernier thème de l’Offerte des festins serait, selon Georges Delrieu, un emprunt à « Robert Wallace ».
  • fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel Paroles de cette chanson traditionnelle Le Cheval de bronze, acte II, n° 9 « Quand on est fille, hélas » (Peki). Musique D.F.E. Auber, séquencement Midi par J.-G. Maurandi.
    fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel Paroles de cette chanson traditionnelle L’Elisir d’amore (L’Élixir d’amour), acte II, scène 1 (n° 7 à 10) : barcarolle a due voci Io son ricco, e tu sei bella « Je suis riche, et tu es belle » (Dulcamare, Adina). Musique Gaetano Donizetti, séquencement Midi par J.-G. Maurandi.
    L’Elisir d’amore (L’Élixir d’amour), acte II, scène finale (n° 85) : air Ei corregge ogni difetto (Dulcamara). Musique Gaetano Donizetti.
    Poulkà (Polka), d’après L’Elisir d’amore (L’Élixir d’amour) de Gaetano Donizetti.

    Inversement, et depuis le XIXe siècle, des thèmes populaires du comté de Nice ou de Provence sont utilisés dans la musique académique. Voici quelques exemples, par ordre alphabétique des compositeurs :
     
  • pour composer la « farandole » de son Arlésienne, Georges Bizet a emprunté le noël provençal intitulé La Marcho di rèi (La Marche des rois, également connu par son premier vers « De bon matin, j’ai rencontré le train... ») qu’il a imbriqué avec le thème des chivau-frus (les « chevaux-jupons ») – support musical des jeux de la Fête-Dieu à Aix-en-Provence –, puis superposés dans la fugue finale ;
  • le 3e mouvement « Pastorale » du Concerto grosso n° 1 par Ernest Bloch est composé de plusieurs thèmes traditionnels, dont celui de Se canto ;
  • le recueil Chants d’Auvergne par Joseph Canteloube contient la berceuse Souòn, souòn ;
  • le noël La cambo me fai mau (La jambe me fait mal), ou Li a proun de gènt que van en roumavage, attribué à Nicolas Saboly (XVIIe siècle), est réutilisé par Émile Goué dans son Noël languedocien (Trois pièces faciles pour quatuor à cordes, op. 28) composé en captivité pendant l’année 1941 ;
  • l’opéra Mireille composé en 1864 par Charles Gounod, sur un livret de Michel Carré d’après le poème Mirèio de Frédéric Mistral, contient à l’acte II la Chanson de Magali qui reprend le thème d’O Magali ;
  • le compositeur catalan Miguel Llobet a transcrit pour guitare seule le timbre El Desembre congelat dans son opus Canciones populares catalanas (Chansons populaires catalanes) sous le titre La Nit de Nadal (La Nuit de Noël) ;
  • Richard Strauss n’a vraisemblablement pas été en contact avec la culture musicale du comté de Nice. Pourtant, dans son Feuersnot composé en 1901, l’air de la « scène d’amour » ressemble étrangement au thème lent de l’ouferta dòu festin (offerte des festins) ;
  • dans son Humoresque opus 10-2, Tchaïkovski a utilisé le thème semplice ma espressivo de Lou Roussignòu que vola, qu’il a entendu durant son séjour à Nice pendant l’hiver 1871-1872.
  • fichier Midi de cet air de musique traditionnelle L’Arlésienne, Suite n° 2 (n° 4 : « Farandole »). Musique Georges Bizet, séquencement Midi par J.-G. Maurandi.
    fichier Midi de cet air de musique traditionnelle partition de l'air traditionnel Paroles de cette chanson traditionnelle La Chanson de Magali, opéra Mireille d’après le poème Mirèio de Frédéric Mistral, acte II. Musique Charles Gounod, séquencement Midi par J.-G. Maurandi.
    Li Chivau-frus (Les « Chevaux-jupons » ou « chevaux-fringants »).
    La Marcho di rèi (La Marche des rois mages).

    La variété n’est pas en reste : la valse musette Dédé de Montmartre (du film Dédé la Musique, musique Roger Dumas, paroles Gaston Montho) est passée dans le répertoire de danse du comté de Nice.


    Légende (cliquer sur les icônes, à gauche de chaque titre, pour accéder aux fichiers correspondants) :
     Ecouter le fichier Midi de cet air traditionnel pour fifre et tambourfichier MIDI « fifre et tambours » (a)(b)(c). fichier Midi de cet air traditionnel pour brass band ou fanfare de cuivresfichier MIDI « fanfare » (a)(b)(c). fichier Midi de cet air de musique traditionnellefichier MIDI « autres instruments » (a)(b)(c).                         
    partition de l'air traditionnelpartition : les fichiers sont au format PDF (b)(c).Paroles de cette chanson traditionnelleparoles.
    Les fichiers MIDI et les fichiers partitions sont téléchargeables en totalité depuis la page Téléchargement.
    (a) La qualité sonore sera meilleure si votre ordinateur est directement relié à une chaîne Hi-Fi.
    (b) Sauf indication contraire, les arrangements et harmonisations sont de J.-G. Maurandi.
    (c) Ces fichiers et leur contenu sont © 2001-2023 Jean-Gabriel Maurandi.

    © 2001-2023 Jean-Gabriel Maurandi.


    Les traditions musicales du comté de Nice : Introduction - Métissage
    Chants populaires - Chansons animalières - Chansons galantes - Chansons de métiers
    Chansons engagées, politiques, sociales et satiriques - Chansons contemporaines
    Airs du carnaval de Nice - Airs de circonstance - Danses en couple - Danses à figures - Farandole - Festins - Rondes de mai
    Musique des enfants
    Carillons et glas - Musique sacrée et religieuse - Noëls du comté de Nice - Sanctuaires

    Aperçu des musiques traditionnelles du Midi : L’Occitanie - Airs du carnaval de Limoux
    Le Piémont - La Provence - Noëls de Provence

    D’autres horizons


    musiques traditionnelles du comté de Nice pour fifre et farandole


    Si vous trouvez cette page intéressante, vous pouvez poser un lien vers elle. Simplement copier-coller le code ci-dessous dans votre site (Ctrl+C pour copier), ce qui donnera ceci :
    Le métissage dans les musiques traditionnelles du comté de Nice

      Conception site jean gabriel maurandi, creation sites internet de musique  
     Le métissage dans les musiques traditionnelles du comté de Nice  Ce site respecte le droit d’auteur. Les titres proposés sont dans le domaine public. Leur réalisation est sous forme de séquencements dans des fichiers Midi et non sous forme de musiques originales ; ils ne sont ni interprétés ni produits par les artistes. Les droits des auteurs des œuvres encore protégées, reproduites sur ce site avec leur autorisation, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de la totalité du matériel multimédia mis à disposition sur le site « MTCN » autre que la reproduction et la consultation individuelles et privées est interdite.
    Aucun animal n’a été maltraité pendant la conception de ce site internet. Cependant, j’ai mangé plusieurs fois de la viande.